L’Actualité Mobilisation du Cnapeste

Plusieurs sit-in organisés et une grève différemment suivie

  • Placeholder

Correspondants Publié 22 Novembre 2021 à 23:37

© D. R.
© D. R.

Le débrayage du Cnapeste a été différemment suivi à travers les wilayas du pays. C’est le cas notamment à Béjaïa, où le taux de suivi a été de 65%, selon le coordinateur de la wilaya, Ahcène Mansouri.

“Nous avons enregistré une adhésion très satisfaisante, mais nos adhérents commencent à se poser des questions sur l’impact de notre grève cyclique sur le déroulement des examens scolaires, prévus à compter de la semaine prochaine”, affirme notre interlocuteur.

Rencontré devant le siège de la Direction de l’éducation, Smaïl Yahi, chargé de communication du Cnapeste Tizi Ouzou, a expliqué que l’action est suivie à 90% dans le secondaire, à 70% au moyen et à 15% dans le primaire. 

Dans la wilaya de Tiaret, le Cnapeste maintient une forte mobilisation, selon ses représentants. Selon le représentant local du Cnapeste, Khalil Abdelmadjid, plus de 250 enseignants ont pris part au sit-in d’hier. En outre, 600 autres ont adhéré au mouvement au sein de leurs établissements respectifs. 

Le taux de suivi est estimé entre 95 et 100% selon la même source. Malgré le mauvais temps et le froid, nombre d'enseignants venant de différents établissements scolaires à Médéa ont répondu à l'appel de la représentation locale du Cnapeste, afin de prendre part au sit-in prévu devant le siège de la Direction de wilaya de l'éducation, a-t-on constaté sur place.

Dans la wilaya de Sétif, le taux de suivi du mouvement de grève est estimé à 28% par le Cnapeste et à 0,1% par la Direction locale de l’éducation. À Sidi Bel-Abbès, plus d’une centaine d’enseignants du secondaire et du cycle moyen ont organisé, hier, un sit-in devant le siège de la Direction de wilaya.

Selon les représentants du syndicat, leur mouvement de grève a été suivi à seulement 15%. Presque le même scénario à Mascara, où une centaine d’enseignants ont répondu à l’appel au sit-in de leur syndicat.

À Biskra, la mobilisation a enregistré un certain recul, selon différentes sources.  “Le taux d’adhésion à la grève oscille entre 30 et 90% concernant l’enseignement secondaire”, où le Cnapeste est solidement structuré, affirme un membre du bureau local du Cnapeste.

Pour ce qui est des deux autres paliers, à savoir le moyen et le primaire, le mot d’ordre de débrayage n’a pas été suivi. “Nous avons enregistré une très faible participation de nos collègues de ces deux cycles”, ajoute la même source.
 

Correspondants

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute