L’Actualité Salon africain des affaires

Signature de cinq accords de partenariat

  • Placeholder

Arezki M. Publié 12 Mars 2022 à 11:06

Cinq contrats d’accord de partenariat et 25 ententes préalables ont été paraphés entre des investisseurs algériens et leurs homologues africains lors des workshops B2B tenus durant la première édition du Salon africain des affaires qui s’est clôturé vendredi au palais des congrès de l’hôtel Méridien d’Oran, ont révélé les organisateurs dans un communiqué. “Les rencontres entre des hommes d'affaires algériens et les délégations de pays africains, les ambassadeurs notamment, se sont soldées par la signature de cinq contrats officiels de partenariat et de 25 accords préliminaires, en attendant l'étude des modalités pratiques de leur réalisation entre les parties contractantes”, précise-t-on dans ce communiqué de clôture. Ces contrats de partenariat et d’accords préliminaires concernent particulièrement les secteurs du commerce et de l’industrie. Les entreprises algériennes ayant pris part à ce salon exercent essentiellement dans le secteur manufacturier, notamment la sidérurgie, l’industrie textile et les produits utilisés en BTPH (peinture, céramique, ciment…). Les hommes d’affaires ont été séduits par la qualité des produits exposés par certaines sociétés publiques et privées. 

Les investisseurs algériens et africains ont, par ailleurs, regretté les “entraves à la mise en place d’un système économique africain intégré”. Les participants ont notamment déploré les entraves bureaucratiques et logistiques qui freinent le projet de l’“intégration africaine”. Les workshops B2B entre les diplomates de 17 pays africains en Algérie et les investisseurs algériens qui ont eu lieu durant cet événement ont permis d’“explorer les opportunités d'investissement et d'échanges commerciaux”, signale-t-on.

 


A. M.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute