L’Actualité Son dossier examiné aujourd’hui par la Chambre d’accusation

Vague de solidarité avec Zaki Hannache

  • Placeholder

Karim BENAMAR Publié 16 Mars 2022 à 10:34

© D.R
© D.R

Des militants des droits de l’Homme, des activistes, des journalistes, des étudiants ou encore des anonymes, ont appelé, hier, à la libération de l’activiste Zaki Hannache, arrêté le 18 février, à son domicile, à Alger, et placé sous mandat de dépôt le 24 février. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, ils réclament la “libération immédiate” de ce militant engagé pour la libération des détenus d’opinion, à la veille de l’examen de son dossier par la chambre d’accusation (aujourd’hui, ndlr) de la cour d’Alger. 

“Il fait un travail de veille sur les atteintes aux droits de l’Homme. C’est un engagement remarquable concernant les poursuites judiciaires, les arrestations de militants pacifiques du Hirak (..) aujourd’hui Zaki Hannache est en prison et est poursuivi pour des chefs d’accusation grave. La Ligue de défense des droits de l’Homme appelle à sa libération immédiate et, à l’occasion aussi, la libération de tous les détenus d’opinion”, affirme, dans la vidéo, Saïd Salhi, vice-président de la Laddh. 

“Nous tenons à lui exprimer notre soutien indéfectible à lui et à tous les détenus d’opinion”, affirme, pour sa part, Dalila Taleb, ex-députée du FFS. Hamou Merzouk, journaliste animateur de la chaîne BRTV, rappelle, de son côté, tout le travail accompli par Zaki Hannache en s’engageant avec force conviction contre l’arbitraire qui frappe les détenus d’opinion. “C’est un activiste dont l’engagement pour la liberté et la défense des détenus d’opinion est exemplaire. Il mérite tout notre soutien et notre solidarité.

Libérez Zaki Hannache !”, lance le journaliste. L’ancien président de l’association RAJ, dissoute, apporte également son soutien “indéfectible”, au jeune militant, en appelant à sa libération “immédiate”. “Telleli (liberté) pour Zaki Hannache, mais aussi pour tous les citoyens emprisonnés arbitrairement”, dit-il. Plusieurs autres citoyens, des anonymes, ont tenu également à assurer l’activiste de leur soutien. 

“Il a défendu, sans distinction, tous les détenus depuis les premières arrestations contre les manifestants du Hirak, en 2019. Sa place n’est pas en prison. Nous réclamons sa libération immédiate et sans condition”, lance ainsi un étudiant dans la vidéo, devenu virale, sur les réseaux sociaux. 
“Ce n’est pas un criminel. Le travail de défense des détenus qu’il accomplit, aux quatre coins du pays, est remarquable. Il mérite les honneurs au lieu d’une incarcération arbitraire”, dit, dans la vidéo, un étudiant.

Pour rappel, Zaki Hannache, est poursuivi pour six chefs d’inculpation dont l’un en criminelle d’“apologie d’actes terroristes”, et les délits de “réception de sommes d’argent”, “atteinte à l’intégrité et à l’unité nationale”, “publication et promotion de fausses nouvelles” et “diffusion et distribution de publications portant atteinte à l’intérêt national”. Son arrestation a soulevé une vague d’indignation à travers le pays. Le 10 mars, Zaki Hannache est entré en grève de la faim, à la prison d’El-Harrach, à Alger, pour protester contre sa “détention arbitraire”, selon l’avocate et ancienne magistrate Zoubida Assoul. 

 


Karim Benamar

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute