L’Actualité Des conditions météorologiques exceptionnelles

Vents de sable sur Oran

  • Placeholder

Said OUSSAD Publié 16 Mars 2022 à 10:23

La tempête de sable qui a plongé lundi dans l'obscurité la ville d'Oran.. © D.R
La tempête de sable qui a plongé lundi dans l'obscurité la ville d'Oran.. © D.R

Depuis lundi dernier, Oran vit à l’heure du Sud algérien. Les conditions météorologiques constatées jusqu’à hier, caractérisées par des rafales de poussière accompagnées d’une hausse du mercure atteignant parfois les 28°C, ont rendu l’atmosphère presque surréaliste. Ce temps de “fin du monde”, comme se plaisent à l’appeler les Algériens, a impacté le cours du quotidien, offrant une visibilité minimale propice aux accidents routiers. 

Lundi, la force des vents, qui ont soufflé à plus de 70 km/h, a provoqué l’effondrement partiel de la façade d’un immeuble sur le Front de mer, fort heureusement sans faire de victime. Un véhicule léger a, cependant, été endommagé. Ainsi, depuis 48 heures, à l’instar d’autres wilayas de l’ouest du pays, Oran vit au ralenti, enveloppée dans un épais brouillard de sable et de poussière qui s’accumule un peu partout. 

À la Pépinière, à la sortie est d'Oran, des tas de sable se sont formés sur le balcon d’une famille habitant le quartier résidentiel. Les véhicules sont revêtus d’un manteau ocre et le ciel couvert laissait penser à la nuit en plein midi. Si la Covid n’a pas réussi à convaincre les citoyens de mettre leurs masques, ce temps les a contraints à s’y soumettre, notamment les plus vulnérables, ceux souffrant de problèmes respiratoires. 

Les réseaux sociaux se sont empressés de s’emparer de cette météo particulière, rappelant, pour certains internautes, que le 14 mars 2021, Oran avait vécu les mêmes conditions avec un sirocco qui l’avait frappée ce jour-là. Au niveau des marchés locaux, certains commerçants ont profité de cette journée exceptionnelle pour encore augmenter les prix des fruits et légumes, au grand dam des chefs de famille et des ménagères. 

Par ailleurs, un bulletin météo annonce la poursuite de ces rafales de sable, pouvant atteindre les 90 km/h, jusqu’à ce matin. Des vents qui toucheront plusieurs wilayas, dont celles de l’Ouest, à l’image de Chlef, Mascara ou encore Tiaret. Quant à Oran, on annonce des vents de 14 à 16 km/h ainsi que de légères pluies, un temps qui devrait se maintenir jusqu’à samedi prochain où un orage est annoncé. 

Ces conditions météorologiques ont également obligé Air Algérie à revoir sa programmation. En effet, le pavillon national a annoncé, hier, des perturbations sur les vols en provenance et à destination des aéroports du Sud et dans les régions ouest du pays, en raison des conditions météo défavorables. 

“En raison des conditions météorologiques défavorables sur les aéroports du Sud et dans les régions ouest du pays (vents forts, accompagnés de sable réduisant fortement la visibilité), Air Algérie annonce des perturbations dans son programme de et vers ces régions”, a indiqué la compagnie dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. Air Algérie a précisé que cette alerte “demeure en vigueur jusqu'à l'amélioration des conditions climatiques”.  

 


SAïD OUSSAD

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute