Aouchem PARTENARIAT ENTRE « LIBERTÉ-DIGITAL » ET LES CLUBS ESTUDIANTINS

Le E-learning peut-il remplacer l’enseignement traditionnel ?

  • Placeholder

Club MARKETING (ESC) Publié 24 Février 2022 à 14:36

©D.R.
©D.R.

Depuis le début de cette pandémie le système éducatif en Algérie a subi un impact sans précédent, où les établissements scolaires et d’enseignement supérieur ont dû surmonter le risque de la suspension des cours tout en essayant de respecter le protocole sanitaire mis en place. Par conséquent, l’usage de l’enseignement à distance (EAD), plus communément connu sous le nom de E-learning est la solution pertinente adoptée par le ministère de l’enseignement supérieur comme alternative à l’enseignement en présentiel.

Cependant, deux problèmes ont été principalement signalés. D’une part, une connexion internet instable et un manque de moyens technologiques. D’autre part, une certaine difficulté d’adaptation à ce nouveau modèle d’apprentissage qui représente un défi pour les étudiants et de même pour  les enseignants peu habitués à l’utiliser.

Un enseignement efficace est basé sur l’interaction entre l’étudiant et l'environnement éducatif proposé, qui devait aider l’apprenant à avoir plus de motivation et de concentration pour continuer à suivre son processus d’apprentissage et aussi nouer des liens sociaux qui l’aideraient dans son parcours personnel et professionnel. L’E-learning a rompu cette interaction, affectant considérablement la santé mentale des étudiants et leurs compétences acquises ce qui a provoqué une dégradation dans leurs résultats.

Incontestablement, l’EAD ne peut compenser intégralement la méthode expérimentale d’enseignement qui consiste à apprendre dans des conditions réelles (effectuer un stage, assurer une séance TP, etc.)

Certes l’E-learning ne pourra remplacer entièrement l’enseignement en présentiel, mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas exploiter la technologie de manière à palier entre les deux méthodes. On pourrait s’inspirer du  nouveau concept déjà utilisé dans les pays développés qu’est le « Blanded learning » : un mix entre le télé-enseignement et l’enseignement en présentiel. Une solution efficace qui permet à l’éducation de suivre le rythme d’un monde en constante évolution .

Reste maintenant à savoir si l’E-learning va trouver sa place dans l’enseignement en Algérie en vue de toutes les difficultés auxquelles il ferait face!

Fériel LAIDI

(Partenariat "LIBERTÉ-Digital"/"Club Marketing (ESC)")

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute