Contribution

“LIBERTÉ” va mourir nous serons tous orphelins

  • Placeholder

Mohand TOUAZI Publié 12 Avril 2022 à 12:00

Pour moi qui suis économiste de formation et chef d’entreprise de métier, j’ai toujours considéré que l’information est le véritable capital d’un entrepreneur, elle est le nerf de la guerre, peut-être au même titre que l’argent.
La bonne information fait prendre la meilleure décision. Le contexte économique mondial et national nous met face à une multitude d’incertitudes, la disparition de Liberté est un élément de plus qui vient brouiller mon champ de visibilité et Dieu seul sait que nous avons besoin d’y voir clair par les temps qui courent.
Mes quelques contributions dans ce journal m’ont permis non seulement de m’exprimer librement mais aussi de partager ma vision de la situation économique du pays sur des aspects précis que je pense maîtriser. Ces contributions m’ont donné le sentiment d’être utile pour les autres, d’apporter un éclairage aussi modeste soit-il mais que je jugeais non pas important, mais nécessaire tant nous avons besoin de diversité dans les analyses et dans l’exposé des points de vue.
Pour éclairer le chemin d’un travailleur ou d’un entrepreneur il importe de pointer les mauvaises décisions économiques et il est aussi vital pour l’état que pour les créateurs de richesse d'accepter la contradiction et de l’assumer pour avancer.
Liberté avait cette pertinence dans le traitement des sujets économiques, cette insolence parfois à soulever des questions qui fâchent mais qui inévitablement donnent à réfléchir, une manière d’aller dans un contre sens qui veut construire une Algérie meilleure. Le débat économique perd un espace précieux et pire encore perd un peu de cette intelligence si utile pour nous tous.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute