Culture AVEC SON ESSAI “DE L’ESTIME DE SOI AU CHANGEMENT”

Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort

  • Placeholder

M. OUYOUGOUTE Publié 24 Janvier 2022 à 09:29

© D.R
© D.R

Ce nouvel essai de Farès Babouri, De l’estime de soi au changement. Se reprogrammer pour un avenir meilleur, Amazon, 2022 (604 pages), aurait pu s’appeler le changement est possible ou comment refaire sa vie. L’auteur, titulaire d’un doctorat en lettres et civilisation anglophones, spécialisé en traduction et auteur d'une vingtaine d'ouvrages (poésies, essai, traduction, critique littéraire, etc.), s’est dirigé après cela vers le coaching professionnel et a obtenu l'équivalent d'un master en coaching. C’est donc en hypnothérapeute certifié et formateur qu’il propose ce livre, qui se veut le plus complet dans le domaine du développement personnel et du coaching personnel et professionnel.

En effet, il est fondé sur les diverses expériences de l’auteur en tant que coach professionnel et hypno thérapeute. Et c’est à ce titre qu’il propose d’accompagner le lecteur “dans le saut que (doit faire) dans le miroir de (sa) vie, de ce (qu’il est) et de ce (qu’il peut) devenir.” L’auteur a une technique imparable pour vous propulser dans une vie meilleure et en adéquation avec vos aspirations et vos objectifs. Pour cela, il utilise un jeu de miroirs- chaque miroir étant une fiche- où est réfléchie une image inversée. “Car, c’est seulement ainsi que vous verrez mieux et que vous prendrez conscience de ce qui ne va pas dans votre vie.” Car, selon Farès Babouri, “pour changer positivement, il faut avoir un regard différent, une vision différente, une posture différente de votre monde”.

À l’image de la petite Alice, Alice dans le pays des merveilles, cherche comme tout individu à changer sa vie et doit aller au plus profond de son jardin quitte à s’y perdre, car, il lui faut sortir de sa zone de confort, pour expérimenter la vie et la vivre comme le souhaite tout individu. Dans le premier miroir, l’équivalent du 1er chapitre, “vous apprendrez à vous estimer à votre juste valeur, en identifiant vos complexes, vos croyances et pensées négatives afin de mieux les comprendre et de vous en défaire.” Au sortir du miroir de l’estime de soi, vous serez face à celui de la confiance en soi, car, il n’y a pas d’estime de soi sans confiance en soi. “Avoir confiance en soi vous rend assertif et désireux de porter haut vos objectifs”, insiste l’auteur.

Dans le troisième miroir, vous réalisez que votre comportement est lié à “vos émotions et à vos pensées.” De ce fait, vous serez amené “à mieux les gérer dans le but de les contrôler (plutôt comment y répondre) et de vivre en harmonie avec elles pour plus d’authenticité de vous-même.” Le quatrième miroir peut être considéré comme le diptyque du 3e car, une fois maître de vos pensées et de vos émotions, “vous deviendrez authentique avec vous-même et en capacité de vous affirmer sans crainte face au monde.” Vous parviendrez sans ambages à “bloquer les élans de tout parasitage (des personnes et des évènements) avec leur lot de mensonges, de perte de temps et d’énergie.” C’est une étape très importante dans votre processus de changement (5e miroir) dans lequel vous apprendrez comment l’atteindre en suivant des “étapes précises et à 100% gagnantes.”

Puis, dans les multi-facettes du sixième miroir, vous apprendrez à gérer votre temps et votre stress grâce à des “procédés simples, mais ignorés de beaucoup d’entre nous comme la méditation, la gratitude, le silence et la foi.” Vous aurez la surprise de vous découvrir dans le 7e miroir. En effet, celui-ci réfléchira avec vous, “réfléchira à votre personne et vous aidera à réfléchir grâce à une série de 132 exercices qui vous accompagneront au jour le jour.” Le miroir final, n’est qu’une suggestion d’une bibliographie non exhaustive pour aller plus loin dans votre connaissance et compréhension de vous-même.

 


M. Ouyougoute

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute