Culture AVEC UNE ENVELOPPE DE 130 MILLIONS DE CENTIMES

La restauration du musée Krim-Belkacem lancée

  • Placeholder

Ghilès O. Publié 04 Mars 2022 à 18:18

© D. R.
© D. R.

Classé officiellement en 2009 patrimoine national, le musée Krim-Belkacem vient enfin de bénéficier d’une opération de restauration, a-t-on appris de Boussad Sadani, membre de l’exécutif communal de l’APC d’Aït Yahia-Moussa. 

“Une enveloppe de 130 millions de centimes a été dégagée par l’APC sortante à l’effet de rénover les toitures et le crépissage des murs du musée Krim-Belkacem. Actuellement, l'entreprise est sur place et les travaux sont lancés”, nous affirme Boussad Sadani soulignant toutefois qu’en raison de l’ampleur de la dégradation de la bâtisse, la cagnotte demeure insuffisante.

“La restauration de toute cette maison familiale nécessite une enveloppe conséquente. Nous souhaitons que ces travaux soient achevés avant le 19 mars prochain pour célébrer l’évènement dans un décor acceptable par rapport à celui qui y régnait déjà depuis plusieurs années”, confie notre interlocuteur.

S’agissant des préparatifs de la célébration de la date anniversaire du cessez-le-feu, les membres de l’association “Tarwa N’Krim Belkacem” s’activent pour concocter un programme riche et varié à la hauteur du héros que fut le signataire des Accords d’Évian.

“Nous avons toute une exposition qui retrace le parcours de Krim Belkacem depuis son enfance jusqu'à son périple à Évian pour participer aux négociations en vue de parapher ces accords qui ont mis fin à sept ans de guerre. Il y aura aussi des conférences et d’autres surprises”, souligne M. Saïd Krim.

Même si ce héros de la révolution algérienne avait bénéficié d’une stèle à son effigie érigée dans l’enceinte du siège APC, ils sont nombreux à réclamer un mémorial digne de ce nom au chef-lieu communal.

“La stèle n’est pas suffisamment mise en relief. Elle est cachée dans la cour de l'APC. On aimerait que l’ancien siège APC, fermé depuis des années, soit rénové et transformé en musée Krim-Belkacem eu égard à son emplacement stratégique centre du chef-lieu. Il peut abriter une salle d'expositions, un musée, une salle de lecture et d'autres annexes. Alors qu’un portrait gigantesque du signataire des Accords d’Évian s’impose dans la cour de l’ex-siège APC. Actuellement, de nombreuses personnes venant des quatre coins de l’Algérie souhaitent visiter la maison des Krim”, constate, pour sa part, Ali, un fils de chahid.

À noter que la maison Krim a été construite au début des années 1940. Elle est composée de plusieurs pièces en terre battue et d'une grande cour. C’est dans cette maison ancestrale que Krim Belkacem est venu au monde un certain 15 décembre 1922.

Aujourd’hui, ce haut lieu qui garde l’engagement de la famille Krim – qui s’est donnée corps et âme pour arracher l’indépendance du pays, avec en prime Belkacem, membre des six qui ont créé le CRUA avant de déclencher la révolution le 1er Novembre 1954 – constitue un lieu incontournable pour les historiens et les cinéastes pour retracer le parcours de ce vaillant héros de la révolution algérienne.
 

O. Ghilès

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute