Culture UNE TRENTAINE D’ARTISTES REVISITENT SON RÉPERTOIRE AVEC DES ARRANGEMENTS PARTICULIERS

Vibrant hommage à Mhenni Amroun

  • Placeholder

NATH OUKACI Kamel Publié 10 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Ils étaient venus, ils étaient tous là : chanteur compositeur, comédien, animateur Radio, acteur de cinéma et producteur… pour rendre hommage à Mhenni Amroun, à l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition, à l’âge de 74 ans.

À l’occasion, un riche programme de réédition de son répertoire, a été concocté par Meziane Amroun, le fils de cet artiste plus connu chez lui sous le nom de Mhenni Ath Ouamarouch. Le programme a été, à vrai dire, lancé depuis environ quatre semaines à travers différents sites de la région de Bouzeguène.

Une trentaine d’artistes de la scène musicale kabyle ont répondu à l’appel à rendre hommage à cet artiste à travers la reprise de son florilège de chansons exprimées dans des clips très prolixes. Mhenni Amroun a, en effet, inscrit son nom en lettres d’or dans le patrimoine artistique kabyle et algérien, générant un style unique, sculpté autour de mélodies simples et de textes devenus des chefs-d’œuvre poétiques.

A Djedjiga ; Inès i Aziza ; I Tezha talla ; Inejla iruh ; Yewet L Medfâa nagh Mazal ; Uggigh Ad Sebragh ; An Ruh ; Jeddi-k et bien d’autres chansons qui ont toutes été reprises par des artistes connus sur la scène. Amour abdenour, Takfarinas, Ali Ferhati, Yacine Idress, Lounès Amrane, Belka et Mektoub, Karim Abranis et Andelhaq Sahel, Nessrine, Hessas, Hassiba Amrouche, Malika Domrane, Cheikh Sidi Bemol, Taous Arhab, Massa Bouchafa, Malek Bachi, les associations féminines des villages sont au rendez-vous.

“La reprise des chansons de Mhenni exprimées autrement à travers des voix différentes et des instruments nouveaux tels sont les objectifs assignés”, explique Meziane Amroun. “Ce qu’a fait Takfarinas avec la chanson Djedjiga est tout simplement merveilleux”, a-t-il ajouté. Tout le monde a d’ailleurs apprécié l’interprétation, tant elle a préservé l’originale de la chanson.

Le programme tracé par l’organisateur se poursuit avec les enregistrements de clips avec des voix nouvelles avec notamment les différentes troupes de chorales villageoises rivalisent, à bon escient, en nouveauté et en arrangements inventifs. Cet hommage se poursuivra encore avec d’autres surprises et d’autres moments à apprécier.

Mhenni n’aimait pas trop les excès surtout quand il s’agit de sa propre personne. Il aimait trop la simplicité. Ravi à Dieu à l’âge de 74 ans, suite à un arrêt cardiaque, il aurait eu, aujourd’hui, 84 ans. Tout comme son répertoire, Mhenni est bien connu pour ses boutades qui sentaient un effet de “blagueur”, mais jamais provocateur. T chekardhiyid Jeddik était une autre chanson de courage qui évoque l’identité berbère “piétinée”, “bafouée”.

C’était un combat qui ne lui a pas épargné les déboires durant les années 1970 et 1980. Son répertoire artistique est somptueux avec, outre la chanson dont il excelle à souhait, il est impliqué dans des dizaines de pièces théâtrales radiophoniques et des feuilletons de cinéma, notamment les séries télévisées qui mettent en relief la vie kabyle exprimée avec humour et dérision autour de ses compagnons de toujours, Abdenour Djaoui, Bouaraba, Salah Ouamar, etc...

Enfin, cet hommage non-stop se poursuivra, le 29 mai 2022, avec un spectacle qui sera organisé par Berbère Télévison en collaboration avec la famille Amroun et qui aura lieu au Cabaret sauvage, à Paris, avec la participation de grands noms de la chanson kabyle.

KAMEL NATH OUKACI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 60 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  3. Déclaration d’Issad Rebrab

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute