Des Gens et des Faits 56e partie

“LES SACRIFICES...”

  • Placeholder

Adila KATIA Publié 04 Avril 2022 à 12:00

Résumé : Lisa a beau tenter de rattraper le coup, sa belle-mère est scandalisée. Elle prend son sac et son foulard et part, refusant de rester une seconde de plus. Sa fille la rejoint, gênée. El-hadj reste prendre un café, explique qu’elle a toujours été ainsi. Il ne tarde pas à partir lui aussi. Hamid, qui rentrait, est au courant. Il la juge durement avant de repartir.

-Maman, mais je croyais que tu ne voulais pas recevoir ! s’écrie-t-elle en allant vers elle et elle s’offusque lorsque sa mère lui fait signe d’arrêter d’un geste de la main. Qu’est-ce qu’il y a ? Qu’est-ce que tu vas me reprocher ?
Maya lui désigne le salon du menton. Lisa l’y rejoint et la regarde fouiller dans le meuble du salon. Malgré son trouble de la parole, elle parvient à comprendre sa question.
-Où sont-ils ?
-Partis, répond-elle. Cette visite-surprise ne tombait pas au bon moment ! Tu ne voulais pas être vue ! lui rappelle-t-elle. Je ne voulais pas que cette vipère te voie ainsi et te mette dans la gêne !
Maya se frappe le front, visiblement choquée. Ses yeux grands ouverts brillent de colère.
Elle est si énervée qu’elle ne parvient pas à parler.
Parfois même si ses mots sont hachés, sa fille comprend. Comme ce n’est pas le cas cette fois, elle sort du papier et un stylo. Elle se met à écrire. Sa main tremble, mais son écriture reste lisible.
“Tu es folle ! Pourquoi les avoir mal reçus ? C’est ta belle-famille ! Je croyais t’avoir bien éduquée !”.
Maya secoue la tête, comme si elle n’en revenait toujours pas.
Elle reprend l’écriture après que sa fille ait lu. Elle ne lui laisse pas le temps de protester.
“J’ai entendu ton mari. Il l’a mal pris comme moi ! Arrange-toi avec lui et sa famille ! C’est indigne d’une fille de bonne famille ! C’est honteux !”.
Lisa lit et s’écrie :
-Maman ! Tout ce que j’ai fait, c’est pour te préserver ! J’ai respecté ta volonté d’attendre d’aller mieux pour voir les voisines, la famille ! Sabri et Maria vivent loin et ils ne peuvent pas prendre soin de toi ! Je le fais ! Et tu me le reproches !
Maya se cache le visage un moment. Elle gémit à défaut de pouvoir pleurer. Lisa la prend dans ses bras, mais elle la repousse. Elle la regarde reprendre le stylo et lui écrire :
“Je ne te demanderai jamais d’être mauvaise pour moi ! Je ne veux plus de toi ici ! Je me débrouillerai sans toi !”.
-Maman, tu ne peux pas me demander ça ! On s’est installés ici ! On a apporté toutes nos affaires ! Il ne reste que les meubles et l’électroménager et je n’en ai pas besoin ici !
On a tout ce qu’il faut ! Et puis, Hamid va rentrer !
Maya griffonne une dernière phrase avant de jeter le stylo.
“S’il ne revient pas, retourne chez toi !”.
-Maman…
Mais Maya refuse d’en entendre davantage. Lisa s’affale dans le fauteuil. Elle est dépassée par la situation. Pour ramener le calme, elle veut bien consentir à demander à Hamid de rentrer. De vive voix, elle n’en a pas envie. Alors, elle saisit son portable et lui envoie des messages, le prie-t-elle. Elle promet de se réconcilier avec sa famille.
Lisa n’a pas le sentiment d’avoir été odieuse avec eux, mais sa mère le lui a affirmé. Elle trouve que sa belle-mère a toujours tenté de la rabaisser, de lui trouver des défauts.
Cette visite n’a pas arrangé les choses entre elles. Elle n’a fait que les empirer… Plusieurs heures passent sans qu’il soit rentré.
Il n’a pas donné un coup de fil et n’a pas répondu à ses messages. La nuit tombe et Lisa ne cesse de penser à ce qui peut le retarder. Elle manque d’avoir une syncope en pensant qu’il est peut-être chez ses parents.

À SUIVRE

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute