Des Gens et des Faits 59e partie

“LES SACRIFICES...”

  • Placeholder

Adila KATIA Publié 09 Avril 2022 à 12:00

Résumé : Hamid est rentré, épuisé par le voyage, mais il est heureux. Il a obtenu son visa pour les USA. Lisa n’en revient pas qu’il lui ait caché avoir déposé une demande de visa. Maya pense déjà à envoyer les gâteaux préférés à Sabri. Lisa refuse qu’il parte. Il s’emporte, il partira, qu’elle le veuille ou non.

-Li… Li…
Maya a beau prier sa fille de se calmer, la jeune femme ne l’écoute pas. Elle est furieuse après lui. Non seulement, elle découvre qu’il avait des projets cachés, mais en plus, il tient à les concrétiser même si elle n’est pas d’accord.
-Laisse tomber, dit Hamid à sa belle-mère. Elle n’écoutera personne…
-À partir de ce soir, tu occupes la chambre de Sabri !
-Li… No…
Lisa refuse d’écouter sa mère. Elle va dans sa chambre, s’assoit sur le lit et balance les coussins. Elle le voit déjà là-bas. Elle a toujours su qu’il enviait ceux qui y vivaient et rêvait d’aller aux USA. S’il part, il ne reviendra pas. Il a toujours compris la chance de son frère de partir, et maintenant qu’elle se présente à lui, il n’allait pas la bouder.
Hamid la rejoint, ferme la porte et s’y adosse.
-Je ne t’ai pas autorisé à entrer…
-Je pars seulement en vacances ! Si tu avais fait ton passeport, tu aurais joint un dossier au mien ! On aurait pu voyager ensemble, tu aurais vu ton frère et les États-Unis ! Ce n’est pas rien ! Si tu veux chérie, la prochaine fois, on ira ensemble !
-Mais t’es malade ! rétorque-t-elle. Et maman ?
-Elle viendra avec nous ! Elle a le droit de voyager aussi ! Elle a une confortable retraite et aucun pays ne peut lui refuser un visa, dit-il. Où qu’on aille, on l’emmènera avec nous !
-Elle refusera de quitter le pays. Je la connais…
-Lisa, je pars deux semaines. J’ai un visa de deux années. Si tu veux, au prochain voyage, on ira tous les trois, insiste-t-il. Je veux juste poser les pieds là-bas, à Boston ou Las Vegas ! Je prendrais des photos pour épater la famille, les collègues au labo ! Je reviendrais, tu entends, ce n’est que pour quelques jours !
-Je ne supporte même pas l’idée que tu partes ! Je ne le sens pas, ce voyage, murmure-t-elle. Je ne veux pas que tu partes ! Ne pars pas…
-Écoute, je partirai que tu le veuilles ou non ! Prends bien la chose et avant même que tu n’aies senti mon absence, je serai de retour, promet-il. Comprends-moi ! Il faut que j’y aille ! Sinon je t’en voudrais toute ma vie ! Après, on passera notre temps à se quereller et ça finira mal !
-Hamid, pourquoi tu me mets dans cette situation ! J’ai peur que tu ne reviennes pas !
On ne s’est pas mariés pour se séparer maintenant ! Même si je suis désordonnée, nulle en cuisine et que je ne sais pas prendre sur moi, qu’est-ce que tu fais de mes sentiments ?
-Mais il n’est pas question de se séparer définitivement, la rassure Hamid. Je t’aime et tu le sais !
Seulement, ce voyage tombe maintenant et je voudrais partir… Juste deux semaines, précise-t-il. Je te jure que je reviendrai !
-Promis ? Juré ?
-Je te le jure sur ma vie ! Allons retrouver ta mère, elle doit se ronger les ongles, dit Hamid. Je ne voudrais pas que son état empire…
Ils retournent à la cuisine où Maya se trouve encore. Elle est toute pâle, mais rougit un peu en les voyant l’un près de l’autre. Le message est évident et la rassure. Leur couple n’allait pas se briser à cause d’un voyage.
-Il faut t’y habituer, maman, à nos coups de gueule et nos retrouvailles, dit Lisa en allant la prendre dans ses bras. Nous deux, c’est pour la vie !
-Qu’Allah t’entende ! Je ne veux que votre bonheur !

À SUIVRE
 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute