Économie E-Commerce

Jumia renforce son empreinte

  • Placeholder

Ali TITOUCHE Publié 16 Mars 2022 à 10:28

Leader du e-commerce en Algérie, le groupe Jumia a dévoilé hier, lors d’une conférence de presse organisée à Alger, ses innovations dans le commerce en ligne, ainsi que ses ambitions en Algérie. Jumia, dont la croissance sur le marché algérien évolue résolument à deux chiffres, entend renforcer son empreinte en accélérant son déploiement horizontal à travers l’ambition de couvrir l’ensemble du territoire en points de retrait d’ici à l’été prochain. Jumia nourrit l’ambition d’atteindre 120 points de retrait d’ici à la fin du mois en cours. 

La division Jumia Food, qui vient d’ajouter une corde à son arc en ralliant les supérettes à sa cause, est désormais présente dans sept villes algériennes avec, au compteur, 650 restaurants partenaires. Cette marque de commerce en ligne, qui a réalisé le trimestre dernier une croissance fulgurante supérieure à 40%, entend relancer sous peu son partenariat avec l’Office national des publications scolaires (ONPS) à travers la connexion de 120 boutiques officielles à sa plateforme de vente et de distribution directe. Jumia part ainsi à la conquête de nouvelles parts sur un marché qui, selon son directeur général Algérie, Tanguy Leriche, montre d’importantes marges de progression.

Leader dans plusieurs pays africains, dont l’Algérie, le groupe Jumia croit dur comme fer que l’Algérie présente un important potentiel aux entreprises du e-commerce et de distribution ; lequel potentiel a été confirmé par des données pour le moins encourageantes quant à l’évolution du comportement des consommateurs et des statistiques en matière d’accès à l’internet et aux réseaux sociaux. Selon les termes d’une étude présentée, hier, par les responsables de Jumia Algérie, sur les 44,98 millions d’Algériens officiellement recensés, 27,3 millions sont connectés à internet et 26,6 millions aux réseaux sociaux.

Le nombre d’utilisateurs d’internet a bondi de 7,3% en 2021, tandis que celui des personnes connectées à l’internet mobile a évolué de 2,1% durant le même exercice. Mieux, 2,8% des personnes âgées de 15 ans et plus ont effectué des achats en ligne en 2021. Ces statistiques, estime le directeur général de Jumia Algérie, accréditent l’idée selon laquelle, le e-commerce ne souffre d’aucun essoufflement en Algérie, ce qui nourrit chez son entreprise un optimisme croissant, laissant entrevoir une perspective de croissance à deux chiffres sur plusieurs années.

Un optimisme qui se nourrit également d’un changement de comportement chez les consommateurs algériens, dont les achats divers (achats quotidiens) représentent désormais 45% des ventes de Jumia Algérie. Dans ce contexte favorable, Jumia entend surprendre davantage le marché en présentant plus d’offres, dont la livraison gratuite sur Alger pour les achats dont la valeur est égale et/ou supérieure à 1 500 DA, voire des réductions allant jusqu’à 60% durant le mois de Ramadhan.                               

 

Ali T. 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute