Économie CRISE GAZIÈRE EN EUROPE

La plateforme d’achat commun de gaz lancée

  • Placeholder

Ali TITOUCHE Publié 10 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Cette option est considérée comme étant le seul outil pouvant jouer le rôle de parechoc contre les chocs d’approvisionnement.

Après que l’option d’achat commun du gaz naturel ait été adopté par l'Union européenne, les vingt-sept sont passés aussitôt à l’acte, lançant une plate-forme leur permettant d'acheter conjointement du gaz et du gaz naturel liquéfié, dans une quête effrénée d’alternatives au gaz russe.  Cette option est considérée comme étant le seul outil pouvant jouer le rôle de parechoc contre les chocs d’approvisionnement.

Le conflit opposant l’Ukraine à la Russie, premier fournisseur de l'Europe en gaz, a poussé les prix de l'énergie déjà élevés à des sommets records et entraîné l'UE dans une course contre la montre afin de réduire sa dépendance à l'égard des combustibles fossiles russes en augmentant les importations en provenance d'autres pays et en développant plus rapidement les énergies renouvelables.

Les dirigeants des pays de l'UE ont approuvé l'achat conjoint de gaz lors d'un sommet le mois dernier.  Certains membres, dont l'Espagne et la Grèce, ont été appelés à jouer un rôle-clé pour fournir à l’Europe une protection contre d'éventuelles perturbations de l'approvisionnement. La Russie fournit 40% du gaz de l'UE.

La plateforme nouvellement formée, représentée par des membres de la Commission et des pays de l'UE, s'est réunie jeudi dernier pour rassembler les demandes des pays et coordonner les discussions avec les principaux fournisseurs de gaz et de GNL.

Le programme est volontaire et les pays ne sont pas obligés d'y participer. Il vise à utiliser l'influence de l'UE en tant que premier acheteur de gaz au monde pour attirer l'approvisionnement “à des prix stables qui reflètent la prévisibilité et la taille du marché commun de l'UE”, a déclaré la Commission dans un communiqué.

Les prix du gaz en Europe ont atteint des niveaux records la semaine dernière, grimpant de 6,28% vendredi, en hausse de 122,62% en variation mensuelle et de 129,54% en variation annuelle.

Les analystes ont averti qu'une opération européenne pour acheter de gros volumes de GNL non russe pourrait créer une tension sur le marché et laisser certains pays les plus pauvres lutter pour leur approvisionnement.

L'UE s'est engagée à renoncer aux carburants russes d'ici 2027 et dévoilera un plan détaillé en mai pour y parvenir. Le stockage de gaz de l'UE est actuellement rempli à 26% seulement, un niveau historiquement bas.

Les pays négocient une loi les obligeant à remplir le stockage à au moins 90% de leur capacité d'ici le 1er novembre de chaque année à partir de 2023 et à 80% cette année ; certains États émettant des réserves quant à la manière par laquelle les coûts de cette opération seront partagés.

La Commission a déclaré que la plateforme soutiendrait également l'achat d'hydrogène, alors que l'UE cherche à passer aux gaz à faible émission de carbone à l'avenir pour atteindre ses objectifs climatiques.

Dans la journée d’hier, Gazprom, qui fournit du gaz naturel à l'Europe via l'Ukraine conformément aux demandes des consommateurs européens, a indiqué que les expéditions sont tombées à 78,3 millions de mètres cubes pour le 9 avril, en baisse par rapport aux 91,3 millions de mètres cubes demandés un jour plus tôt, rapporte Reuters.

A. T.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 60 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  3. Déclaration d’Issad Rebrab

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute