Économie MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES

Le dinar poursuit sa chute

  • Placeholder

Ali TITOUCHE Publié 04 Avril 2022 à 12:00

© Archives Liberté
© Archives Liberté

Dans les cotations hebdomadaires – valables jusqu’au 9 avril courant – publiées hier par la Banque d’Algérie, la valeur du dollar est fixée pour cette semaine à 148,88 DA, alors que celle de l’euro
est à 165,87 DA.

Cette semaine, le dinar algérien touche un plus bas historique face au dollar américain, à 148,88 DA pour un dollar. Après quelques flottements, le dinar retombe à des niveaux historiquement bas face au billet vert plus particulièrement, alors que face au l’euro, la monnaie nationale conserve une certaine stabilité à 165,87 DA/euro. Ainsi, dans les cotations hebdomadaires publiées, hier, par la Banque d’Algérie, la valeur du dollar est fixée pour cette semaine à 148,88 DA, alors que celle de l’euro est à 165,87, valables jusqu’au 9 avril courant.

Ces cotations concernent les transactions de change manuel au guichet. Pour ce qui est de la cotation commerciale, valable pour les transactions avec l’extérieur, le dollar vaut 142,80 dinars, alors que la valeur de la principale monnaie du Vieux Continent est fixée à 158,14 dinars.

En dépit de l’amélioration de l’état des fondamentaux de l’économie nationale, suite à l’envolée des cours du pétrole brut sur les marchés mondiaux, force est de constater que la valeur de la monnaie nationale poursuit sa chute, amorcée depuis maintenant plusieurs années, au lendemain du contrechoc pétrolier de l’été 2008. En 2020, le taux de change effectif réel du dinar a diminué de 11,1%, sous l’effet d’une baisse de 13% du taux de change effectif nominal.

Le cours de change du dinar, en moyenne semestrielle, vis- à-vis de la monnaie unique s’est déprécié de 14,66% passant ainsi de 137,1125 DA pour un euro au premier semestre 2020 à 160,6652 DA pour un euro au même semestre 2021 et s’est déprécié de 6,65% face au dollar américain passant ainsi de 124,4526 DA pour un dollar au premier semestre 2020 à 133,3231 DA pour un dollar au premier semestre 2021, lit-on la dernière note de conjoncture de la Banque centrale.

Entre le premier semestre 2021 et le semestre précédent, en moyenne sur la période, le dinar a enregistré une dépréciation de 10,07% face à l’euro et une dépréciation de 3,64% face au dollar américain. En cours de fin de période, le cours de change de l’euro face au dollar s’est déprécié de 3,15% passant ainsi de 1,2271 dollars pour un euro à fin décembre 2020 à 1,1884 dollars à fin juin 2021.

Le dinar a connu une appréciation de l’ordre de 1,48% face à l’euro passant ainsi de 162,4034 DA pour un euro à fin décembre 2020 à 160,0342 DA pour un euro.  Comparées à ces cotations, les valeurs publiées, cette semaine, par la Banque d’Algérie confirment une tendance vers de nouvelles dépréciations, alors que l’état des fondamentaux connait une amélioration et l’inflation un rebond spectaculaire.

Il est vrai que l’inflation est alimentée particulièrement par la hausse des cours des produits alimentaires de base sur le marché mondial, combinée à une progression historique des taux d’inflation dans les pays partenaires, mais la poursuite de la dépréciation du dinar pourrait également être une source d’inflation car renchérissant les prix à l’importation et à la production.

En janvier 2022 par rapport au même mois de l’année 2021, l’évolution des prix à la consommation était de +9,0%, tandis que le rythme d’inflation annuel (février 2021 à janvier 2022/février 2020 à janvier 2021) était de +7,6%.

A. T.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute