L’Algérie profonde RENTRÉE PROFESSIONNELLE À SIDI BEL-ABBÈS

2 655 nouveaux stagiaires et apprentis attendus

  • Placeholder

A. BOUSMAHA Publié 19 Février 2022 à 15:16

© D. R.
© D. R.

Un  total  de  2 655 stagiaires  et  apprentis, tous  modes  de  formation confondus, sont attendus dans les différentes spécialités que proposent les établissements de formation (CFPA) et les instituts d’enseignement professionnel de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, à l’occasion de la rentrée professionnelle, session février 2022, a déclaré à Liberté Linda El-Hadi, directrice de wilaya de la formation professionnelle.

Ainsi, 5 030 nouveaux postes pédagogiques sont proposés pour cette rentrée professionnelle, dont 897 postes dans la formation qualifiante et 1 758 autres dans la formation diplômante, soit 53% des offres de formation disponibles touchant 17 filières professionnelles et réparties à travers 75 spécialités, dont deux nouvelles spécialités (la plantation forestière et la protection des plantes) de niveau 5 technicien supérieur.

“48% des offres de formation disponibles concernent des spécialités relevant des secteurs prioritaires de l’économie nationale, à savoir l’agriculture, les métiers de l’artisanat, bois et meubles, le bâtiment et les travaux publics (BTP), ainsi que la chimie industrielle”, a indiqué Mme El-Hadi.

“Il y a aussi la construction métallique, l’électricité, l’électronique et l’énergie, hôtellerie-restauration et tourisme, industrie agroalimentaire, informatique-numérisation-communication, les métiers de services, la mécanique des moteurs et machines, les techniques de l’administration et gestion, les techniques audiovisuelles, le textile et vêtement”, ajoute-t-elle. 

Pour ce qui est des 897 nouveaux stagiaires et apprentis de la formation qualifiante, dont 144 filles, ils représentent 51% par rapport à ce qui est proposé comme postes et spécialités.

Ainsi, les nouveaux stagiaires sont répartis à travers sept modes et dispositifs de formation, à savoir 43 stagiaires en formation qualifiante initiale, 280 en cours du soir, 65 en milieu rural, formation de 318 femmes au foyer, 191 en formation contractuelle et 120 stagiaires en formation à l’intérieur des établissements de rééducation et de réadaptation.

Quant à la formation diplômante, elle concerne 1 758 nouveaux stagiaires, dont 836 filles, soit 54% par rapport au nombre de postes proposés, notamment 598 stagiaires en formation résidentielle, 904 en apprentissage, 239 en cours du soir et 17 en passerelle.
 

A. BOUSMAHA

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute