L’Algérie profonde POUR ENDIGUER LE PHÉNOMÈNE DU PILLAGE DU SABLE À JIJEL

Appel à la création de sablières

  • Placeholder

Amor ZOUIKRI Publié 07 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Face au phénomène de pillage du sable qui continue de sévir dans les plages à Jijel, des élus à l’APW ont abordé ce problème, appelant à la création de sablières.

Dans leurs interventions, les élus de l’APW de Jijel n’ont pas manqué de rappeler que ce phénomène demeure un sérieux problème qui dure depuis de longues années. Il faut dire qu’en dépit des mesures prises et des arrestations et des saisies opérées dans les rangs des bandes de pilleurs de cette matière, la situation n’a guère changé.

Selon les intervenants, des bandes trafiquants de sable continuent de recourir à l’extraction illégale du sable, exposant à des accidents de la route les usagers de la RN43. Il est connu que les pilleurs de sable, roulant à contresens de la circulation avec des camions tous feux éteints, sèment la peur et la panique sur cette voie express dès la tombée de la nuit.

La situation est telle qu’elle présente un sérieux danger sur la route, encombrée par ces aventuriers. En plus du risque encouru par les usagers de cette route, c’est une véritable atteinte à l’environnement qui menace de faire disparaître les plages de la région.

Dans un tel contexte, les autorités ont mis en place des blocs de béton pour barrer les accès au littoral. C’est notamment le cas à Tassoust, où ces accès ont été bloqués. Cette solution n’a pas dissuadé ces extracteurs illégaux de sable, puisque ce phénomène continue d’être observé. De nouveaux accès ont souvent été improvisés par ces bandes, sévissant la nuit pour extraire le sable de mer.

Des bandes se sont, en effet, spécialisées dans le pillage pour alimenter les chantiers de construction. Selon les élus de l’APW qui ont soulevé ce problème, la solution passe par la création de nouvelles sablières pour endiguer ce phénomène et mettre à la disposition de ces chantiers le sable dont ils ont besoin.

En l’absence d’une solution efficace, la création de sablières réglementées reste la seule voie de recours pour stopper l’activité illégale de ces pilleurs selon ce qui est proposé. Véritable mine d’or pour des pilleurs sans vergogne, le sable de mer illégalement exploité est l’enjeu d’un grand trafic dans la région.

Il ne cesse de provoquer l’appétit vorace de ces trafiquants, nourris par le souci du gain facile. Pour pouvoir continuer de sévir, ces pilleurs ont recours à toutes sortes de manœuvres pour tenter de détourner l’attention des services de sécurité, qui continuent de les traquer. Le crime opéré est parfait. Il continue d’être organisé à partir de plages livrées à un trafic qui nourrit les chantiers de construction.

Il y a lieu de signaler que de grandes quantités de sable sont quotidiennement extraites d’une immense sablière à Oued Zhor, dans la localité de Beni Ferguène, à El-Milia, au nord-est de Jijel. Au cœur d’une polémique depuis son début d’exploitation en 2003 de par les craintes soulevées sur l’atteinte à la valeur écologique, agricole et touristique de la région, cette dune littorale continue d’alimenter en sable les chantiers à Jijel et d’ailleurs, dans d’autres wilayas.

Amor Z.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute