L’Algérie profonde SECTEUR DE LA PÊCHE À CHLEF

Beaucoup reste à faire

  • Placeholder

Ahmed CHENAOUI Publié 29 Janvier 2022 à 17:27

Vue générale du port de Beni Haoua (wilaya de Chlef). © D. R.
Vue générale du port de Beni Haoua (wilaya de Chlef). © D. R.

La wilaya de  Chlef  compte 130 km  du  littoral.  Mais  le secteur  de la pêche  est   loin  de  répondre  aux  attentes  des  professionnels  du secteur, malgré quelques réalisations  récentes  au profit de l’activité halieutique.

Les problèmes auxquels sont confrontés les  professionnels  de  la pêche sont importants et innombrables  dans  la wilaya  de Chlef.  Il  s’agit  entre autres, selon les témoignages de certains professionnels, de l’utilisation des espaces au niveau des ports, notamment à Beni Haoua, à Ténès ou encore à El-Marsa. Ces derniers affirment rencontrer des difficultés liées à l’acquisition du matériel, ses réparations ou son renouvellement.

“Nous avons sérieusement besoin d’espaces et d’abris au niveau des ports pour pouvoir activer aisément et améliorer encore plus notre aquaculture de manière générale, dans le but de satisfaire le marché local et national en variétés de poissons que compte le magnifique littoral de notre wilaya”, se plaint Hakim, un pêcheur qui exerce cette activité depuis plusieurs années, dénonçant le fait que “l’aquaculture, ce n’est pas uniquement les fermes de production halieutique”.

Pour lui, “il ne faut pas faire la différence entre un petit et un grand pêcheur. Nous travaillons tous dans un même but : améliorer encore plus la production halieutique”. Autrement dit, ajoute-t-il encore, “nous devons tous, ensemble, bénéficier de l’intérêt et de l’aide qu’accorde l’Etat à ce secteur devenu vital, qui a déjà commencé à gagner du terrain et attiré de nombreux investisseurs”. 

Avec ses collègues, Hakim regrette de ne pas avoir été invité par les responsables de la chambre locale de la pêche lors de la visite que des cadres du ministère de la Pêche ont effectuée, en fin de semaine dernière, dans la wilaya de Chlef.

“Nous avions nous aussi notre point de vue sur la situation que connaît le secteur en général. Nous aurions aimé être parmi les présents pour relater aux cadres de notre ministère les difficultés auxquelles nous sommes de temps en temps confrontés”, regrette-t-il.

En effet, des responsables du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques ont effectué, en fin de semaine dernière, une visite de trois jours le long du littoral de la wilaya.

De nombreuses fermes aquacoles et autres chantiers, actuellement en production ou en projet, notamment à Ténès, à Beni Haoua et à El-Marsa, ont été inspectés par les membres de cette délégation.

À Sidi Abderrahmane, les membres de la délégation ont inspecté le chantier aquacole, dont l’inauguration se fera incessamment.

À Ténès, à Beni Haoua ou à Oued Goussine qui relève de la daïra de Beni Haoua, les membres de la délégation ministérielle se sont entretenus avec quelques professionnels de la pêche, leur promettant de trouver progressivement des solutions aux problèmes posés.

Soulignons aussi que dans le cadre de la visite en question, les membres de la délégation ministérielle ont visité le chantier qui doit abriter la réalisation d’un projet appelé plage pour la pêche artisanale et dont l’étude technique, dans le cadre du développement local de la wilaya, sera incessamment lancé. 
 

AHMED CHENAOUI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute