L’Algérie profonde À L'INITIATIVE D'UNE ASSOCIATION LOCALE

Dépistage tous azimuts du cancer à Jijel

  • Placeholder

Amor ZOUIKRI Publié 19 Mars 2022 à 15:35

© D. R.
© D. R.

La lutte contre le cancer est, depuis mercredi dernier et jusqu’au 23 mars, au cœur d’une vaste campagne, lancée à Jijel par l'association Adwa, en collaboration avec le bureau local des sages-femmes et le laboratoire d’analyses médicales privé Bourouid.

Organisée sous la supervision du wali Abdelkader Kelkel, avec le concours et le soutien de la direction de la santé et de l’EPH Mohamed-Seddik-Ben Yahia de Jijel, cette campagne se veut une opération de dépistage d’envergure pour diagnostiquer les cas de cancer à leur stade précoce.

“C’est gratuit et c’est ouvert à tous les citoyens”, souligne le président de l’association, initiatrice de cette campagne. Celle-ci est simultanément organisée dans le pavillon des maladies cancéreuses à l’hôpital de Jijel et au laboratoire Bourouid. Parallèlement à cette opération, une collecte de sang est également à l’ordre du jour tout au long des journées de cette campagne.

Pour le président de l'association Adwa, c’est l’amélioration de la situation de prise en charge des malades atteints de cancer qui revient au centre des préoccupations à l’occasion de cette campagne.

“Aider à dépister de nouveaux cas, notamment le cancer du sein, du col de l’utérus, du côlon, pour ne citer que ces atteintes, n’est autre qu’un moyen d’anticiper sur leur prise en charge dans les meilleures conditions”, soutient notre interlocuteur. Celui-ci revient sur la prise en charge des maladies cancéreuses qui reste à améliorer, d’autant, note-t-il, que Jijel ne dispose que d’un service de radiothérapie.

“Nos malades voyagent loin pour se soigner, ils vont à El-Oued, Ouargla et ailleurs, pour leurs séances de radiothérapie et attendent de longs mois pour décrocher un rendez-vous”, regrette-t-il. “Ceux qui ont les moyens, ils ont le choix d’aller vers les cliniques spécialisées privées, mais ce n’est pas le cas pour tous les malades”, ajoute-t-il.

Cette situation a rendu difficile, voire compliquée, la prise en charge de ces malades, qui n’ont souvent qu’à prendre leur mal en patience pour décrocher un rendez-vous de radiothérapie. Pourtant, un centre de radiothérapie est inscrit à l’ordre du jour depuis 2013 sans qu’il voie le jour.

“Ce centre a été annoncé en 2013, à l’occasion de la visite du premier ministre de l’époque, Abdelmalek Sellal, à Jijel, mais depuis, on attend sa réalisation”, rappelle le président de l’association Adwa. La démarche actuelle consiste en la relance de ce projet avec le lancement de l’étude pour sa concrétisation.

L’autre préoccupation soulevée à l’occasion de cette campagne est liée à l’acquisition d’une IRM (imagerie par résonance magnétique) pour aider à l’amélioration de la prise en charge des malades atteints de cancer.

Dans une déclaration à la radio régionale de Jijel, le DSP est revenu sur cette préoccupation, affirmant que des démarches sont en cours pour l’acquisition d’une IRM au profit de l’hôpital de Jijel. Recruter des médecins spécialistes en radiologie reste un autre souci dans cet établissement et dans les autres hôpitaux de Taher et d’El-Milia.
 

Amor Z.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute