L’Algérie profonde SECTEUR DES TRAVAUX PUBLICS À JIJEL

Des chemins de wilaya à réhabiliter

  • Placeholder

Amor ZOUIKRI Publié 04 Avril 2022 à 12:00

L’APW de Jijel s’est penchée lors de sa dernière session sur l’état des infrastructures routières de la wilaya. © D. R.
L’APW de Jijel s’est penchée lors de sa dernière session sur l’état des infrastructures routières de la wilaya. © D. R.

Des chemins de wilaya traversant plusieurs communes nécessitent des travaux de réfection à Jijel.

L’état des infrastructures routières de la wilaya est déplorable. Tel est le constat établi par des élus, exposé lors de la dernière session de l’APW, dont une partie des débats a été réservée au secteur des travaux publics. Secteur stratégique par excellence, notamment dans les opérations de désenclavement des localités éloignées, des zones d’ombre, il est sollicité de toutes parts pour prendre en charge les préoccupations soulevées.

L’une de ces préoccupations est liée à la réhabilitation du CW 135B, reliant plusieurs communes avant de traverser la limite administrative avec la wilaya de Mila, plus au sud. L’inscription d’une opération pour l’aménagement de ce tronçon névralgique, traversant les communes d’El-Ancer, Bouraoui Belhadef et Ouled Asker n’a pas abouti.

Depuis 2019, date de son inscription pour un montant de 25 milliards de centimes, cette opération est restée sans suite. Toutefois, le directeur des travaux publics rassure sur la relance du projet et promet sa réalisation. L’importance de cette opération est telle qu’elle permettra de faciliter le déplacement des populations de nombreuses localités, situées de part et d’autre des tronçons sinueux et à relief accidenté de cette route.

L’état difficile du CW 40 a également eu sa part des remarques des élus, qui ont rappelé l’urgence de sa réhabilitation dans certains de ses tronçons. Reliant les RN43 et 27, cette route traverse le chef-lieu de la commune de Settara et finit son parcours à Sidi Marouf. Eu égard aux difficultés qu’éprouvent ses usagers, elle nécessite des travaux de réhabilitation et d’extension.

Dans leurs interventions, des élus ont appelé à l’inscription d’un projet pour son doublement, surtout que son état pose de sérieux problèmes aux usagers, contraints à la prudence, notamment dans certains tronçons.  Cette voie s’est davantage dégradée dans les localités relevant de Sidi Marouf, rendant difficile la circulation et causant des soucis de déplacement aux populations locales.

Dans cette liste des routes à aménager, le CW41 a focalisé également les interventions des élus, qui se sont interrogés sur les tranches qui restent à réaliser. Il y a lieu de souligner que cette route, qui relie la RN 27 à Sidi Marouf, à la commune enclavée d’Ouled Rabah, jusqu’à Ouled Asker, a été réhabilitée en partie.

Néanmoins, il reste encore des soucis dans certains tronçons de cette route, dont le projet d’aménagement a fait l’objet d’un gel durant plusieurs années. Si les difficultés de déplacement ont été atténuées sur la voie reliant Sidi Marouf à Ouled Rabah, ce n’est pas le cas dans le reste de ce parcours.

Autant dire que si les élus ont rapporté les préoccupations liées au vécu quotidien des populations dans leur déplacement, il est encore important de signaler que le secteur des travaux publics a besoin de l’inscription de nombreuses opérations pour désenclaver des régions entières encore sous l’emprise d’un isolement qui ne se brise pas.

Amor Z.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute