L’Algérie profonde LUTTE CONTRE LES MALADIES À TRANSMISSION HYDRIQUE À MÉDÉA

L’Algérienne des eaux contrôle ses ouvrages

  • Placeholder

EL BEY M. Publié 18 Mars 2022 à 15:56

© D. R.
© D. R.

À l’approche de la saison estivale et dans le cadre de la lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH), un programme de nettoyage et de désinfection des ouvrages de production, de distribution et de stockage de l’eau potable a été lancé par l’unité de l’Algérienne des eaux (ADE) de Médéa.

Pour prévenir et anticiper toutes les situations liées aux MTH et à la qualité de l’eau, l’unité ADE a mis en œuvre un plan de nettoyage systématique touchant quelque 313 réservoirs de stockage d’eau potable disséminés à travers le territoire de la wilaya.

Le programme de nettoyage s’articule autour d’une opération d’inspection et de diagnostic comportant des actions de vérification de l’état des structures des ouvrages, des équipements immergés et des revêtements de l’étanchéité, est-il expliqué : “Le contrôle quotidien de la qualité de l’eau se fait par le laboratoire d’analyses via des prélèvements d’échantillons à partir des infrastructures de production et de distribution jusqu’au robinet du citoyen.”

Dans ce cadre, le laboratoire a mené en 2021 pas moins de 94 341 opérations d’analyses au chlore, 10 051 autres opérations d’analyses bactériologiques partielles, 10 051 opérations d’analyses physico-chimiques partielles et 428 analyses complètes.

Pour mieux sensibiliser toutes les parties intéressées par la lutte contre les MTH, autorités locales, citoyens et société civile sont sollicités pour s’impliquer dans la campagne de sensibilisation que l’unité ADE a lancée via des portes ouvertes sur son laboratoire central à toutes les catégories de public et qui profité aux étudiants en biologie et sciences de la nature de l’université Yahia-Farès de Médéa, qui ont pu suivre les explications sur le processus d’analyses des échantillons de l’eau, les normes de qualité exigées et les mesures de prévention contre la pollution de l’eau et les MTH.

Des informations et des conseils sur le stockage de l’eau et les conditions de sa consommation, les causes de la pollution de l’eau, les branchements illicites et clandestins, le nettoiement des réservoirs individuels cycliques ont été prodigués pour éviter de consommer l’eau provenant des sources et des puits non contrôlés. 

Dans la perspective de préparer la célébration de la Journée mondiale de l’eau, dont le thème retenu cette année est “Les eaux souterraines, rendre visible l’invisible”, l’unité ADE a mené des campagnes de sensibilisation dans les établissements scolaires sur la rationalisation de l’utilisation de l’eau et a organisé des sorties-découvertes au profit des élèves par la visite de la station de traitement de la Chiffa.
 

M. EL BEY

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute