L’Algérie profonde À l’approche du mois de ramadhan

La pénurie du lait en sachet s’accentue à Chlef

  • Placeholder

Ahmed CHENAOUI Publié 31 Mars 2022 à 08:59

© D.R
© D.R

À Chlef, comme partout à travers presque toutes les communes de la wilaya, le lait en sachet est toujours inexistant. À quelques jours seulement du mois sacré de Ramadhan, ce produit de large consommation a totalement disparu des commerces dans presque toute la ville. Pour ammi Ahmed Sadouki, propriétaire d’une supérette non loin du centre de la ville qui vendait régulièrement le lait en sachet, il s’agit d’une sérieuse crise dont les solutions définitives tarderont certainement à voir le jour. Selon lui et selon plusieurs autres commerçants dans de nombreux quartiers de la ville, c’est surtout le changement qui vient d’être opéré au niveau du plan de distribution de ce produit qui est à l’origine de la pénurie en question. “D’habitude, ils étaient deux ou parfois trois distributeurs qui nous alimentaient régulièrement en lait. Cela nous permettait d’assurer une disponibilité plus ou moins satisfaisante et en permanence pour l’ensemble de nos clients. Mais avec le nouveau plan de distribution qui vient d’être mis en pratique, non seulement le quota de la marchandise que nous recevions a été revu inexplicablement à la baisse, mais encore l’unique distributeur que nous attendons régulièrement, ne nous programme qu’une fois par semaine”, explique ammi Sadouki, devant des clients, qui retournent à chaque fois bredouille chez eux. Ces derniers, contraints d’acheter différentes autres marques de lait en sachet, mais qui coûtent entre 60 et 70 DA l’unité, parlent d’une mauvaise gestion dans la distribution du lait qui devient au fur et à mesure que les jours passent, une denrée rare. 

 

 

AHMED CHENAOUI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute