L’Algérie profonde PÉDIATRES ET PNEUMOLOGUES LIBÉRAUX ET PUBLICS EN CONCLAVE À SÉTIF

La transition de l’asthmatique entre pédiatre et pneumologue en débat

  • Placeholder

Faouzi SENOUSSAOUI Publié 03 Avril 2022 à 12:00

Les médecins ont soulevé la difficulté à définir l’âge de la transition entre l’asthme de l’enfant et celui de l’adulte. © D. R.
Les médecins ont soulevé la difficulté à définir l’âge de la transition entre l’asthme de l’enfant et celui de l’adulte. © D. R.

La transition du patient asthmatique entre pédiatre et pneumologue a été l’objet, dans l’après-midi de vendredi, d’une journée de formation tenue à la salle The Dome du Park-Mall Sétif.

Pr Faïza Keriou, médecin-chef du service de pneumologie du CHU Sâadna-Abdennour, a ouvert le bal en abordant l'étiopathogénie et la prise en charge de l'asthme, suivie de Pr Abdelhak Dehimi, chef d’unité au pôle pédiatrique Derradji-Bouattoura du CHU de Sétif qui a présenté une communication intitulée “infections et asthme”.

Pour le thème de la journée à laquelle ont pris part une cinquantaine de médecins pédiatres, pneumologues et généralistes exerçant dans les deux secteurs public et privé, ce sont Dr Youcef Alloune, pneumologue libéral, et Dr Meriem Belghazi qui ont abordé différents aspects de la transition.

En effet, Dr Meriem Belghazi, pneumo-pédiatre au pôle pédiatrique Derradji-Bouattoura, qui a excellé dans sa communication en attirant l'attention de l’assistance. Elle s’est étalée sur la transition dans les maladies chroniques en général et dans les maladies respiratoires en particulier tout en mettant le focus sur la transition dans l’asthme.

“En analysant les revues publiées jusqu’en 2018 concernant la transition dans les maladies chroniques, nous avons constaté que cinq études ont concerné la mucoviscidose et aucune étude n’a été dédiée à l’asthme. Nous pouvons dire qu’il y a un grand déficit de travaux dans le domaine de la transition enfant/adulte dans l’asthme malgré la fréquence de la maladie”, dira d’emblée la conférencière. Pour ce qui est de la transition, les participants ont été unanimes quant à la difficulté rencontrée pour définir l’âge de la transition.

Ils voient que cela peut différer d’un patient à l’autre. Pour Dr Belghazi, les études indiquent qu’il est indispensable de maintenir un contrôle optimal pendant cette période de fragilité qu’est l’adolescence tout en évitant toute rupture de suivi, notamment chez les patients atteints d’asthme sévère. Ayant déroulé les différents aspects de la transition, la pneumo-pédiatre a aussi proposé des critères clés pour une transition enfant/adulte réussie.

Il s’agit notamment de plusieurs critères pour chacune des parties. “Pour le pédiatre, il faut anticiper le transfert tout en identifiant le médecin ou l’équipe adulte, tout en prévoyant un bilan d’évaluation des compétences et de l’autonomie du jeune asthmatique tout en transférant le dossier médical avant le premier rendez-vous.

Du côté du pneumologue, il est aussi souhaité que ce dernier prenne connaissance du dossier avant le premier rendez-vous, la ré-annonce du diagnostic en individuel tout en programmant le suivi. Il doit aussi aborder d’éventuels problèmes spécifiques dont le tabac, l’activité physique et sportive”, dira Dr Belghazi, qui a aussi rappelé les éléments clés pour une bonne transition dont la préparation, l’implication de la famille, la prise de contact avec le soignant adulte, le choix du moment du transfert, la coordination et l’implication du médecin traitant et la prise en compte de l’opinion de l’adolescent.

Elle a aussi insisté sur la nécessité d’accompagner l’asthmatique dans cette période de fragilité pour éviter toute rupture de suivi qui serait délétère pour le contrôle de sa maladie.

Il est à noter aussi que tous les participants ont insisté sur la nécessité de création de liens de confiance entre les pédiatres et les pneumologues d’adultes. Quant à Dr Youcef Alloune, pneumologue libéral, spécialiste associé auprès du pôle pédiatrique de Sétif et ancien maître assistant au service de pneumologie du CHU de Sétif, il a mis l’accent sur l’importance d’une bonne planification de la transition qui doit répondre aux défis de l’adolescent souvent accompagnée de changements psychologique, mental et physique, tout en insistant sur la transition entre l’asthme de l’enfant et celui de l’adulte.

Il a même proposé de penser à constituer un panel d’experts afin de proposer un modèle pratique pour une transition qui garantirait la réussite du suivi et du contrôle de l’asthmatique. Pour la clôture de l’opération de formation, les organisateurs ont sollicité Pr Belkacem Bioud, chef de file du pôle pédiatrique de Sétif, qui a aussi insisté sur l’importance d’instaurer un processus réfléchi et planifié, voire un modèle à suivre afin d’éviter les improvisations dans la transition des patients des pédiatres vers les médecins d’adultes généralistes ou spécialistes.

“Au cours de la transition, on perd beaucoup de patients. Plusieurs études parlent de 25% des patients toutes pathologies confondues qui sont perdus de vue. Nous devons réduire au maximum cette déperdition qui est synonyme de patients privés de soins”, dira Pr Bioud, qui a aussi insisté sur la nécessité d’une prise charge univoque entre l’enfant et l’adulte dans le traitement.

Pour répondre à une question qui a taraudé l’esprit de plusieurs participants et qui fait objet de divergences entre les différents praticiens, Pr Bioud, qui a rappelé que la décision doit être prise au cas par cas, estime que l’âge idéal est de 14 ans, tout en essayant d’en parler un peu avant.

Une transition faisable, comme c’est le cas de l’expérience des diabétiques à Sétif et dans d’autres wilayas.

FAOUZI SENOUSSAOUI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute