L’Algérie profonde INSTALLATION DES TRANSFORMATEURS ÉLECTRIQUES À MÉDÉA

Le programme d'équipement en stand-by

  • Placeholder

EL BEY M. Publié 19 Mars 2022 à 15:47

© D. R.
© D. R.

Un programme d'équipement d'une consistance de 27 transformateurs électriques alloué à la wilaya est en stand-by, par manque d'assiette de terrain, pour la pose des machines par la direction de la distribution de l'électricité et du gaz de Médéa.

C'est un “reste à réaliser” du programme d'urgence, inscrit au titre de 2022 pour l'amélioration du système de distribution de l'électricité qui risque de traîner et, en même temps, de peser dans le passif du bilan de la direction de distribution qui se trouve impuissante devant l'aléa relatif à l'“opposition des riverains”.

Compte tenu des implications dudit aléa sur les délais de livraison et les coûts induits, la direction va s'en remettre au 1er responsable de la wilaya pour prendre les décisions qui s'imposent en pareilles circonstances pour faciliter l'exécution du programme d'installation des transformateurs, selon le directeur de distribution, Mokadem Abdedaïm.

Ce dernier a déclaré qu'“il a été décidé de concentrer les efforts sur la mobilisation des capacités humaines et matérielles pour achever les autres opérations de réalisation et d'extension du réseau de distribution, espérant qu’une fin rapide à la situation pénalisante du retard de livraison du programme d'urgence”.

Par ailleurs, précise-t-on, d'autres actions sont en cours de réalisation par le lancement d’un réseau de 150 km, dont 8,5 km de réseau BT et MT ont été exécutés, dans l'objectif d'achever la totalité du programme avant la fin de l'exercice en cours, le programme ayant des retombées positives sur la qualité des prestations en matière de distribution de l'énergie électrique à la clientèle.

Rappelons que la wilaya compte un réseau électrique d'une longueur de 11 975 km, dont 7528 km BT et 4447 km MT alimentés à partir de 4 transformateurs principaux et une station mobile d'une capacité de 380 méga-volts-ampères.
 

M. EL-BEY

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute