L’Algérie profonde FORMATION PROFESSIONNELLE À MILA

Plus de 700 diplômés accompagnés pour créer des microentreprises

  • Placeholder

APS Publié 13 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Les services de la Maison d'accompagnement et d'intégration des stagiaires et diplômés du secteur de la formation et de l'enseignement professionnels de Mila ont accompagné plus de 700 diplômés de divers instituts et centres de la wilaya pour la création de leurs microentreprises, depuis sa création en 2019, a-t-on appris, lundi, de cette maison.

Dans une déclaration à l’APS, le coordinateur de la Maison d’accompagnement et d’intégration des stagiaires et diplômés de la formation et de l'enseignement professionnels de Mila, Azzedine Boukaka, a précisé que les services de cet organisme, relevant de la direction de la formation et de l'enseignement professionnels, ont veillé depuis sa création à accompagner plus de 700 diplômés du secteur et à les orienter en vue de la création de microentreprises dans le cadre des différents dispositifs d'aide de l'État, selon leurs spécialités.

L’accompagnement fournis aux diplômés des instituts et des centres de formation de la wilaya consiste à les accueillir et les orienter en matière de choix de projets qui prend en considération les besoins du marché du travail local, a détaillé M. Boukaka.

Aussi, les diplômés du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sont initiés aux étapes à entreprendre pour le lancement de leurs projets, avant de suivre une formation dans le domaine du management pour consolider leur projet et être orientés à la fin vers les dispositifs d'accompagnement appropriés, a-t-il encore détaillé.

La maison d'accompagnement et d'intégration a également organisé plusieurs ateliers sur la gestion, l’élaboration de l’étude de faisabilité, en plus de l'accompagnement après la réalisation du projet professionnel.

Selon M. Boukaka, les services de la Maison d'accompagnement et d’insertion ont également contacté par téléphone plus de 2000 diplômés pour les inciter à investir le marché du travail, en leur présentant les offres d'emploi disponibles et en les orientant vers la création de microentreprises en adéquation avec leurs formations.

Un travail de sensibilisation à travers les différents établissements de la formation professionnelle de la wilaya et les maisons de jeunes, notamment dans les zones d'ombre, a été effectué pour évoquer les offres de formation disponibles et les opportunités offertes aux jeunes souhaitant accéder au monde du travail et créer leurs microentreprises.

APS

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute