L’Algérie profonde Allocation chômage à Sidi Bel-Abbès

Rush sur les bureaux de l’Anem

  • Placeholder

A. BOUSMAHA Publié 14 Mars 2022 à 09:48

Depuis l’annonce faite par les pouvoirs publics concernant l’octroi d'une allocation chômage mensuelle de 13 000 DA, les quatre annexes de l’Agence nationale de l’emploi (Anem) de Sidi Bel-Abbès sont prises d’assaut par les primo-demandeurs d’emploi, a-t-on constaté. Ces agences locales, implantées au niveau des daïras de Sidi Bel-Abbès, Telagh, Ben-Badis et Sfisef, ne cessent de susciter un fort engouement des primo-demandeurs d'emploi auprès de l’Anem. En effet, lors d’une virée au niveau de l’agence de l’emploi du chef-lieu de wilaya, on a pu constater deux interminables files d’attente distinctes.

Selon certains candidats à cette allocation, ces files d’attente se sont formées dès les premières heures de la matinée. “Nous sommes obligés de nous présenter tôt le matin pour bénéficier de cette allocation, en attendant d’avoir un poste d’emploi stable qui nous permettra d’accéder à un logement décent et aussi de pouvoir nous marier, fonder une famille, nous assumer financièrement et ne plus dépendre de nos parents”, explique Kamel, un jeune demandeur d’emploi, en chômage depuis cinq ans.

À ce propos, le directeur de wilaya de l’Anem, Abdelkrim Chlef, a déclaré à Liberte : “L’affluence des prétendants à l’allocation chômage est importante à Sidi Bel-Abbès et Telagh. Nous recevons 400 personnes chaque jour qui viennent pour un rendez-vous, et entre 600 et 700 personnes/j pour l’inscription à un emploi. Pour ceux dont la plate-forme a rejeté leurs inscriptions et qui reviennent pour réclamer, leur nombre est estimé entre 900 et 1000 personnes reçues quotidiennement.

Pour l’instant, sur les 57 000 demandeurs d’emploi, âgés entre 19 et 40 ans, il y a 20% qui remplissent les conditions pour allocation chômage.” En ce sens, notre interlocuteur précise qu’“à la date du 9 mars en cours, un total de 19 114 préinscriptions, avec et sans rendez-vous, ont été acceptées à l’échelle de la wilaya par la plate-forme numérique de l’allocation chômage”. Et de détailler : “7340 préinscriptions au niveau de l’agence de Sidi Bel-Abbès, 602 à Telagh, 2854 à Ben-Badis, et 2818 à Sfisef.”

 

A. BOUSMAHA

 

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute