L’Algérie profonde CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA SANTÉ À SIDI BEL-ABBÈS

Sensibilisation autour des maladies, l’environnement et l’eau

  • Placeholder

A. BOUSMAHA Publié 11 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

À l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la santé, sous le thème retenu cette année “Notre planète est notre santé”, la direction de wilaya de la santé et de la population de Sidi Bel-Abbès a organisé, jeudi dernier, une journée scientifique et de sensibilisation au niveau de l’Institut national de formation supérieure paramédicale (Infspm).

Selon le Dr Fodil Bouchour, directeur de wilaya de la santé et de la population “90% de la population mondiale respirent de l'air pollué et 13 millions de personnes meurent chaque année des suites de la pollution de l'environnement et cette transformation de la production alimentaire est l’une des causes majeures de la pollution de l'environnement. Ce qui prouve la gravité des maladies transmises par les insectes”.

Et d’expliquer que “cette situation a conduit la plupart des producteurs à s’orienter vers l’agroalimentaire et dont les produits transformés notamment les boissons et les aliments ont négativement affecté la vie quotidienne des citoyens, ainsi que la détérioration de l’environnement. Cela a conduit à l'expansion du cycle de désertification créant ainsi une crise d'eau potable et un manque de pluie qui ont négativement affecté la production agricole et alimentaire naturelle”.

Pour leur part, les praticiens du CHU Abdelkader-Hassani présents à cette journée scientifique et de sensibilisation ont insisté sur l’impact du jeûne durant ce mois sacré surtout pour les diabétiques et les hypertendus notamment en ce qui concerne la gestion et la prise des médicaments.

Parmi les participants à cette manifestation, les représentants des directions : commerce, environnement, affaires religieuses, la Conservation des forêts, des bureaux d'hygiène communaux, des médecins et paramédicaux et pour lesquels, pas moins de sept communications ont été présentées, à savoir “Maladies vectorielles”, “Les maladies chroniques et le Ramadhan”, “Le jeûne et les maladies chroniques”.

“La surveillance des produits alimentaires de large consommation durant le mois de Ramadhan”. “L’aspect de la santé et de l’environnement sur le plan religieux”, “Les effets de la pollution sur la santé”, “Tout ce qui est en relation avec la lutte contre la désertification et la protection de nature d’une manière globale”.

A. BOUSMAHA

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute