L’Algérie profonde PROMOTION DE L’ÉCOTOURISME À AÏN TÉMOUCHENT

Trois sites classés forêts récréatives

  • Placeholder

M. LARADJ Publié 22 Mars 2022 à 17:52

Plan d’aménagement de la forêt de Rachgoun. © D. R.
Plan d’aménagement de la forêt de Rachgoun. © D. R.

La wilaya de Aïn Témouchent a  bénéficié  de  212 800 arbustes fruitiers, dans le cadre du programme national pour le développement des zones montagneuses et du programme d’appui agricole  du Fonds national de développement   rural  (FNDR),  selon   les  responsables   du  secteur agricole.

La  Conservation  des  forêts  de  la  wilaya  de   Aïn  Témouchent  a obtenu la classification de trois sites en forêts récréatives, en phase d’exploitation et qui sont  ouvertes  au  grand  public,  dans  le  cadre  de  l'encouragement  à l'investissement touristique et à la promotion de l'écotourisme.

Parmi ces sites figure  la  forêt  de  Madrid  dans  la  région  de  Béni Saf, qui s’étend sur une superficie de 13,475 hectares. Cela a permis de générer une trentaine de postes d’emploi. 

La forêt de Aïn El-Arba qui s’étend sur une superficie de 11, 2181 ha est également concernée et elle a généré 28 postes d’emploi, en plus de la forêt de Sidi Ali-Cherif, dans la localité de Chentouf, sur une superficie de 9,7 ha, avec la création de 20 postes d’emploi, a-t-on appris de la même direction. 

Selon le programme exposé par le secteur des forêts, d'autres sites de loisirs et de détente sont à l’étude et devant avoir la possibilité d’être classés forêts récréatives.

Il s’agit de la forêt de Karémata, dans la commune de Sidi El-Safi, d'une superficie de 12,4 ha, de la forêt de Sassel dans la commune de M’saïd, d’une superficie de 10 ha, et de la forêt de Hassasna, dans la commune d'El-Hassasna, d’une superficie de 6,7 ha, en plus de la forêt de Keroulis, dans la commune de Chentouf et qui s’étend sur une superficie égale à 10 ha.

Cette forêt, rappelons-le, est idéalement située sur les hauteurs pour accueillir un projet d’un sanatorium destiné aux malades qui souffrent de tuberculose pulmonaire ou de problèmes respiratoires.

Pour  l’information, la forêt  récréative de  Rachgoun  dispose  de plusieurs espaces aménagés pour fournir les services nécessaires  aux  visiteurs en attendant la création, dans un futur proche, d'une zone spéciale pour les jeux mécaniques et d'un deuxième espace pour le camping d'été. Ainsi, la forêt de Rachgoun, à vocation essentiellement touristique et récréative, a pu générer 30 postes emploi permanents. 

Par ailleurs, selon les déclarations du responsable du secteur agricole, la wilaya de Aïn Témouchent a bénéficié de 212 800 arbustes fruitiers, dans le cadre du programme national pour le développement des zones montagneuses et du programme d’appui agricole du Fonds national de développement rural (FNDR).

Ces deux programmes touchent les communes d’Oued Sebbah, Tamzoura, Aïn El-Arba, Sidi Boumediene, Hassasna, Oued Berkèche, Oulhaça, Sidi Ouriache, Émir- Abdelkader, Aïn Tolba, Aghlal, Aoubellil et Aïn Kihal.

Pas moins de 706 agriculteurs ont bénéficié de ces plants d’arbres fruitiers et, jusqu’à ce jour, environ 82 380 opérations d'implantation ont été réalisées à travers toute la wilaya.

Aussi, en ce qui concerne la lutte contre l'érosion des sols, le premier magistrat de la wilaya, qui a assisté aux festivités de la Journée internationale de la forêt (21 mars), a saisi cette occasion pour donner des orientations sur le sujet, soulignant la nécessité d’opérer des corrections des cours d’eau et des berges. 

Il est utile de préciser que  la  célébration  de  la  Journée  internationale  des forêts a été une opportunité pour rendre hommage aux familles des regrettés Haddouche Ahmed inspecteur chef  des  forêts  et  Mehyaoui Houari caporal-chef des forêts.
 

M. LARADJ

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute