L’Algérie profonde SIDI BEL-ABBÈS

Trois zones d’ombre raccordées au réseau du gaz naturel

  • Placeholder

A. BOUSMAHA Publié 22 Février 2022 à 14:44

© D. R.
© D. R.

■ Deux cent vingt-quatre foyers, répartis sur trois zones d’ombre à Sidi Bel-Abbès, à savoir Chaïria, la ferme Miloud-Bida et douar Khelaïfia, relevant respectivement des communes de Sehala et de Mostéfa-Ben Brahim, viennent de bénéficier du raccordement au gaz naturel, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (Sadeg).

En effet, ce sont 122 foyers à Chaïria, 15 de la ferme Miloud-Bida et 87 du douar Khelaïfia qui ont bénéficié de cet approvisionnement sécurisé en gaz naturel et dont la mise en service du projet portant sur un linéaire de 10,94 km a été donnée par le wali de Sidi Bel-Abbès. Selon la Sadeg, cette opération est inscrite dans le cadre du programme de la Caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales (CGSCL).
 

A. BOUSMAHA

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute