L’Algérie profonde LES MÉDECINS DE CHERCHELL VALORISENT LA COHÉSION TERRITORIALE

Une caravane médicale au chevet de Souk Ahras

  • Placeholder

A. ALLIA Publié 09 Mars 2022 à 15:09

Le bilan des actes réalisés cette semaine par la caravane de Cherchell fait état de 863 consultations. © D. R.
Le bilan des actes réalisés cette semaine par la caravane de Cherchell fait état de 863 consultations. © D. R.

L’expertise des envoyés de la DSP de la wilaya de Tipasa dans le domaine a été une plus-value certaine dans des spécialités qui manquent cruellement dans cette région frontalière, s’agissant notamment de la neurologie, de la cardiologie, de l’oncologie, de l’anesthésie, de la gynécologie et de la pédiatrie.

Mobilisés dans le cadre d’une action de partenariat et de jumelage, 26 médecins, dont 7 professeurs chefs de service, des maîtres assistants et des résidents exerçant au niveau de l’hôpital spécialisé en chirurgie neurologique de Cherchell et des différents établissements de la wilaya de Tipasa, sont en mission, depuis dimanche, au sein de l’EHS Sebti-Kaarer de Souk Ahras.

Cette équipe de spécialistes volontaires, menée par le Pr Kamel Bouaïta, en sa qualité de chef du service de neurologie de l’hôpital de Cherchell, a permis, une semaine durant, de valoriser la cohésion territoriale et de faire valoir l’attractivité des services et des professionnels des deux établissements, se félicite-t-on.

Surtout que les actions programmées et toutes réalisées, comme l’affirme M. Goudjili, le directeur de la santé de la wilaya de Souk Ahras, ont concerné la formation continue des médecins généralistes locaux et permis aux citoyens de la ville chef-lieu des consultations et des interventions chirurgicales.

L’expertise des envoyés de la DSP de la wilaya de Tipasa dans le domaine a été une plus-value certaine dans des spécialités qui manquent cruellement dans cette région frontalière, s’agissant notamment de la neurologie, de la cardiologie, de l’oncologie, de l’anesthésie, de la gynécologie et de la pédiatrie.

Le bilan des actes réalisés durant cette semaine par les membres de la caravane de Cherchell fait état d’au moins 863 consultations dans les domaines cités, dont 101 examens par scanner, 67 tests électrocardiogrammes (ECG) et le transfert par leurs soins de 4 patients vers les structures spécialisées du centre du pays.

On notera que les auscultations et autres examens ont été effectués en parallèle au niveau de l’hôpital Houari-Boumediene de Sédrata et ont profité également aux habitants des différentes localités de cette importante commune.

Toujours dans le cadre de l’animation de ces journées, l’occasion a été donnée aux professeurs Seghaier, Mansour, Nouioua et Aïsset de présenter aux personnels médicaux et paramédicaux locaux des communications sur des thèmes aussi variés que “le dépistage des grossesses à hauts risques”, “l’état de choc des traumatisés en réanimation”, “les urgences en oncologie”, “la prise en charge des victimes d’AVC” et “la bronchiolite chez les différents sujets”.

Des conférences scientifiques de haut niveau ont eu lieu, attirant un grand public, notamment parmi les membres du corps médical exerçant au sein des hôpitaux de la wilaya, qui se sont dit enthousiasmés par la disponibilité de leurs confrères de Cherchell, se doit-on de rapporter.

“Ce partenariat est une plus-value en termes de visibilité des actions entreprises dans nos wilayas partenaires et en termes de promotion de la médecine de proximité”, s’est réjoui le wali de Souk Ahras, Lounès Bouzegza, lors de la réception organisée en l’honneur des 26 médecins, mardi, en soirée.

Un hommage particulier a été rendu en la circonstance, qui a coïncidé avec le 8 mars, aux femmes médecins, membres de la délégation, qui ont fait ce long déplacement. 
 

A. ALLIA

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute