L’International Corée du Nord

Des tirs au lance-roquettes multiple effectués

  • Placeholder

R. I. /Agences Publié 20 Mars 2022 à 20:01

© D. R.
© D. R.

La Corée du Nord a effectué hier, plusieurs tirs au lance-roquettes multiple, selon l'armée sud-coréenne, alors que la péninsule connaît actuellement un regain de tension lié à la multiplication par Pyongyang des tests d'armement. 

Depuis le début de l'année, Pyongyang a procédé à dix essais majeurs d'armement, dont deux décrits comme des lancements de “satellites de reconnaissance” par la Corée du Nord et comme des tests d'un système de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) par Séoul et Washington. 

“Il y a eu des tirs ce matin, nous soupçonnons qu'ils proviennent de lance-roquettes multiples”, a déclaré l'état-major interarmées sud-coréen dans un communiqué. “Nos militaires maintiennent une position ferme de préparation en matière de défense tout en suivant de près les développements connexes”, a-t-il ajouté, sans donner plus de détails. 

En l'espace d'une heure, à partir de 7h20 (22h20 GMT) quatre tirs ont été effectués en direction de la mer, à l'ouest de la Corée du Nord, depuis un lieu non précisé de la province de Pyongan du Sud, a rapporté l'agence de presse Yonhap, citant des responsables. 

Le Conseil de sécurité nationale de la Corée du Sud a tenu une réunion d'urgence et appelé à renforcer les préparatifs pour “prévenir tout vide sécuritaire pendant la période de transition à la tête du pays”, selon un communiqué du siège de la présidence. 

Le président élu Yoon Suk-yeol sera investi le 10 mai après avoir remporté les élections du 9 mars. Les tirs de dimanche surviennent quelques jours après que Pyongyang a effectué un essai raté qui, selon les analystes, pourrait être celui d'un nouveau missile balistique intercontinental.
 

R. I./Agences

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute