L’International Le nombre de réfugiés ukrainiens dépasse les 2,5 millions

Vers un tête-à-tête Poutine - Zelensky

  • Placeholder

Djilali BENYOUB Publié 11 Mars 2022 à 19:41

Volodymyr Zelensky © D.R                   /          Vladimir Poutine          © D.R
Volodymyr Zelensky © D.R / Vladimir Poutine © D.R

Les pourparlers russo-ukrainiens avancent “positivement”, estime le président Poutine. Au rythme où progressent les troupes russes, qui ont adopté une autre stratégie depuis hier, le nombre de réfugiés augmente et a dépassé le cap des 2,5 millions.

Même si les négociations, jeudi en Turquie, entre les chefs de la diplomatie de la Russie et de l’Ukraine n’a pas eu les résultats escomptés, les deux diplomates ont annoncé avoir abordé les sujets humanitaires. Pour le président Vladimir Poutine il y a des “des avancées positives” dans les pourparlers avec l'Ukraine. “Je vais vous informer (...) de comment se passent les négociations, qui ont lieu presque tous les jours désormais. Il y a certaines avancées positives”, a-t-il dit, sans donner d'autre précision. 

Trois tours de pourparlers ont eu lieu au Bélarus depuis l'entrée en Ukraine de dizaines de milliers de soldats russes. Ils étaient essentiellement focalisés sur la création de couloirs humanitaires pour les civils. Mais les efforts diplomatiques se poursuivent avec des initiatives de médiation. Après la Biélorussie qui abrite des rounds de discussions entre les délégations russe et ukrainienne, Israël, la Chine et la Turquie (qui a réussi à réunir ce jeudi les ministres des Affaires étrangères des deux pays), la Finlande vient de faire une proposition similaire à Vladimir Poutine.

Le président finlandais a de nouveau suggéré hier, à Vladimir Poutine, de parler directement avec le président ukrainien Zelensky, lors d'un entretien visant à garder le canal diplomatique ouvert malgré la poursuite de l'invasion russe en Ukraine. Sauli Niinistö, interlocuteur régulier de Vladimir Poutine ces dernières années, a dit au président russe “le besoin d'un cessez-le-feu immédiat et d'assurer une évacuation en sécurité des civils via des couloirs humanitaires”, a indiqué la présidence finlandaise dans un communiqué. 

Un peu plus tôt, le chef de l'État finlandais s'était également entretenu avec son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky. Lors de l'entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, M. Niinistö a “évoqué, une nouvelle fois, la disponibilité du président Zelensky pour parler directement au président Poutine”, a souligné Helsinki. Sur le terrain, la colonne de plusieurs kilomètres, aux portes de Kiev, a été scindée hier en petites formations qui ont pris différentes directions et positions. Signe d’un changement de stratégie ou de la préparation de l’assaut sur Kiev. 

L'armée russe étend son offensive en Ukraine : elle a visé deux aéroports militaires dans l'ouest du pays et frappé, pour la première fois, la ville de Dnipro, un centre industriel situé sur le Dniepr, fleuve qui marque la séparation entre l'Est en partie pro-russe et le reste du pays. Par ailleurs, la demande russe concernant les laboratoires de recherche biologique et nucléaire en Ukraine en raison de soupçons de travail avec les Américains sur des armes du genre a éveillé les craintes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a “fortement recommandé” à l'Ukraine de détruire d'éventuels “pathogènes très dangereux” dans ses laboratoires pour éviter tout risque de contamination de la population, à cause de la guerre qui fait rage dans une partie du pays. L'OMS “a fortement recommandé au ministère de la Santé de l'Ukraine et à d'autres agences responsables de détruire les pathogènes très dangereux pour empêcher qu'ils se répandent par accident”, a indiqué l'agence onusienne hier.

 


B. D./Agences 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute