Sports Invité par le collectif des supporters en Amérique du Nord

Mellal plaide pour l’ouverture du capital de la JSK

  • Placeholder

Yahia ARKAT Publié 13 Décembre 2021 à 08:44

À l’initiative du collectif des supporters de la JSK en Amérique du Nord, l’ex-président du club, Cherif Mellal, est revenu, dans une conférence virtuelle animée samedi, sur le bilan sportif et financier de son passage au club-phare du Djurdjura. Pour sortir la JSK de l’ornière, M. Mellal a plaidé d’emblée pour l’augmentation ou l’ouverture du capital, comme d’ailleurs cela a été recommandé par le commissaire aux comptes. “C’est la seule solution pour sauver la JSK”, a soutenu le conférencier, qui a vanté sa gestion rigoureuse des finances du club durant les trois années et demie de son règne. “On a géré en fonction des moyens disponibles.

On a notamment revu à la baisse la masse salariale qui était de plus de 32 millions de dinars, puisque nous avons visé l’autofinancement”, a-t-il dit, avouant que la pandémie a stoppé net ses projets. Il a accusé l’actuelle équipe dirigeante de livrer la JSK à la rue. “Ils veulent démolir ce que l’on a construit. Certains étaient là depuis 10 ans, qu’est-ce qu’ils ont apporté au club”, a tonné l’intervenant, prédisant un début de faillite pour ces remplaçants à la tête du club kabyle. Mellal est tombé ensuite à bras raccourcis sur l’actuel président de la JSK, Yazid Iarichène : “Il dit qu’il a un projet, une vision, mais sur le terrain on ne voit rien. C’est la catastrophe.” 

Mellal est revenu sur le référé qui a précipité son départ de la présidence du club. “L’affaire n’est pas encore tranchée dans le fond”, a mentionné Cherif Mellal, dénonçant le procès-verbal de l’assemblée générale qui a acté sa destitution, une démarche  contraire au Code du commerce, selon lui. 
Au-delà du feuilleton judiciaire, Mellal n’exclut pas son retour au club : “On ne tourne pas le dos à la JSK.” Sur plan purement sportif, M. Mellal a indiqué qu’avant son arrivée à la SSPA, la JSK jouait la relégation et végétait dans les profondeurs du classement africain. “Mais grâce au travail acharné de toute l’équipe, on a ramené la JSK à la septième place en Afrique”, a-t-il conclu.

 

 

De Montréal : Yahia Arkat

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute