Sports Bouchebah répond à Benaï

“Prêts à céder la gestion de la SSPA mais à condition”

  • Placeholder

Z. TAIRI Publié 30 Mars 2022 à 09:19

Le président de la SSPA MOB, Mustapha Bouchebah, n’a pas tardé à réagir à la proposition du club amateur qui a officiellement affiché, par la voix de son président Arab Benaï, sa volonté de prendre la gestion de la SSPA par dérogation. “Il n’y a aucun problème, mais il y a des conditions. Nous avons déboursé de nos poches jusqu’à présent le montant de 4 milliards de centimes. Qu’il nous rembourse la moitié, c’est-à-dire 2 milliards, et nous lui céderons la gestion de la SSPA. Cela dit, je tiens à lui rappeler que nous lui avons proposé au début de la saison en cours de prendre l’équipe, mais il a refusé. Mais il n’y a aucun problème : s’il voit qu’il est capable de faire mieux et de sauver l’équipe, qu’il accepte notre condition. Je tiens également à préciser qu’avec l’argent de l’État et des subventions, tout le monde est capable de gérer”, dira Bouchebah.

 

 

Z. TaÏri

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute