Sports Ligue 2

Témouchent en quête de confirmation à El-Harrach

  • Placeholder

M. LARADJ Publié 30 Mars 2022 à 09:21

La 23e journée du championnat de la Ligue 2 (groupe Centre-Ouest) a été bénéfique au CR Témouchent qui compte ainsi une avance de deux points sur son poursuivant immédiat le MC El-Bayadh et trois points sur le RC Kouba. En venant à bout de la coriace formation du SKAF Khemis Miliana (27 pts), en s’imposant à domicile par la plus petite des marges sur un but signé Tiza Amine, le CR Témouchent a pris seul la tête de son groupe profitant ainsi du faux pas de l’autre coleader, en l’occurrence, le MC El-Bayadh qui a été forcé au partage des points par le MCB Oued Sly sur le terrain du stade Mohamed-Boumezrag de Chlef.

Sur cette précieuse victoire, Osmane Abderrahmane l’entraîneur en chef des Rouge et Blanc qui n’a pas caché que l’adversaire du jour, et ce, en dépit du fait qu’il occupe une place peu reluisante en bas du tableau n’est pas venu en victime expiatoire sachant que les craintes affichées juste avant le match lui ont donné raison dans la mesure où le SKAF qui lutte pour sa survie a causé beaucoup de problèmes notamment en première période où ses poulains ont trouvé du mal à ouvrir le score. 

Le but libérateur n’est intervenu qu’en seconde période. Cependant le technicien témouchentois a reconnu que la tâche ne sera pas de tout repos sachant qu’il reste encore sept rencontres à jouer et que, selon lui, chaque match sera géré sous la forme d’une finale de coupe qui nécessite beaucoup de concentration, de moyens et de rigueur, car rien n’est joué.

À commencer par la prochaine journée qui se déroulera jeudi face à la formation de l’USM El-Harrach sur le terrain du 1er-Novembre de Mohammadia (Alger). Une explication considérée à juste titre comme décisive par les uns et celle qui permettra au CRT de mettre un pied en Ligue 1 professionnelle en cas de victoire, et réaliser ainsi le rêve du public sportif qui attendait cela depuis l’indépendance. Le plus dur reste à faire, notamment face à la crise financière qui secoue le club.

 


M. LARADJ

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute