Auto VENTE de véhicules utilitaires en Europe

Une chute de 15% en seulement deux mois !

  • Placeholder

Farid BELGACEM Publié 30 Mars 2022 à 09:11

© D.R
© D.R

Le marché craint une véritable crise qui risque de perdurer. Tous les ingrédients sont effectivement réunis pour que la relance de ce segment soit aussi faible contrairement à ce qui a été prévu par l’ACEA.

L’Association des constructeurs européens de l’automobile (ACEA) ont révélé qu’en février dernier les immatriculations de véhicules utilitaires neufs ont reculé dans l’ensemble de l’Union européenne, en baisse de 15,7% à 131 874 unités. À l’exception des véhicules utilitaires lourds, tous les segments ont enregistré des baisses. Les quatre marchés-clés de la région ont également tous subi des pertes : l’Espagne (-23,3%), la France (-21,4%), l’Allemagne (-8,1%) et l’Italie (-4,8%).

De janvier à février, la demande de véhicules utilitaires dans l’UE a diminué de 13,5% pour atteindre 257 127 unités immatriculées au total. L’Espagne (-21,9%), la France (-19,3%), l’Allemagne (-5,8%) et l’Italie (-2,8%) ont toutes enregistré des baisses. Concernant les véhicules utilitaires légers (VUL) neufs jusqu’à 3,5 tonnes, le mois dernier, les ventes de camionnettes neuves dans l’UE ont enregistré une nouvelle baisse à deux chiffres (-18,2%), les fabricants continuant de souffrir de pénuries de semi-conducteurs. Si l’on considère les quatre principaux marchés de l’UE, l’Espagne (-27,1%), la France (-23,6%) et l’Allemagne (-12,0%) ont enregistré des pertes à deux chiffres, tandis que l’Italie (-6,3%) a enregistré une baisse plus modeste. Au cours des deux premiers mois de l’année, les immatriculations de véhicules utilitaires légers neufs ont diminué de 16,3% dans l’Union européenne, pour s’établir à 206 345 unités. 

Tous les principaux marchés de la région ont enregistré des baisses, l’Espagne affichant la plus forte baisse (-27,1%). Au volet des véhicules utilitaires lourds (VHC) neufs de 16 t et plus, les ventes de véhicules utilitaires lourds neufs en février ont connu une croissance modeste (+0,4%), atteignant 19 690 unités vendues dans l’ensemble de l’Union européenne. À l’exception de l’Italie (-0,7%), tous les grands marchés d’Europe de l’Ouest ont contribué positivement à la croissance du mois dernier : l’Allemagne (+11,8%), la France (+6,4%) et l’Espagne (+3,7%). En revanche, la Pologne – plus grand marché de véhicules utilitaires lourds d’Europe centrale – a enregistré une baisse à deux chiffres (-17,9%). 

Deux mois après le début de l’année, les immatriculations de véhicules utilitaires lourds dans l’UE ont augmenté de 4,1%, comptant 40 270 unités au total. Les quatre principaux marchés de l’Union européenne ont enregistré des gains : l’Espagne (+10,3%), l’Allemagne (+4,9%), la France (+4,0%) et l’Italie (+0,7%). Pour les nouveaux véhicules utilitaires moyens et lourds (MHCV) de plus de 3,5 tonnes, la demande de camions dans l’ensemble de l’Union européenne a diminué de 1,5%, comptant 23 124 unités. Cette baisse est principalement le résultat de pertes à deux chiffres sur plusieurs marchés d’Europe centrale, qui ont pesé sur la performance globale de la région.

En revanche, les plus grands marchés d’Europe occidentale ont tous affiché une croissance : l’Allemagne (+5,9%), l’Italie (+2,6%), la France (+2,1%) et l’Espagne (+0,2%). Au cours des deux premiers mois de l’année, 46 639 camions neufs ont été immatriculés dans l’UE, soit une hausse de 1,2% en glissement annuel. Les résultats parmi les quatre marchés-clés de l’UE ont été variés. 

L’Espagne a enregistré une hausse de 7,1%, tandis que l’Italie a connu une croissance modeste (+0,7%). L’Allemagne et la France ont enregistré de modestes baisses (-0,5% et -0,4% respectivement). Enfin, au volet des nouveaux autobus et autocars moyens et lourds (MHBC) de plus de 3,5 tonnes, le marché européen des autobus et autocars a chuté de 12,9%, totalisant 1 851 unités vendues. Parmi les quatre marchés-clés de la région, l’Italie a enregistré des gains à deux chiffres (+32,1%), suivie de l’Espagne (+7,1%). 

La France et l’Allemagne ont en revanche subi des pertes à deux chiffres (respectivement -20,2% et -18,3%). De janvier à février, les ventes d’autobus et d’autocars dans l’UE ont reculé de 9,6% pour atteindre 4 143 unités. Trois des quatre principaux marchés de l’UE ont enregistré des baisses : l’Allemagne (-10,7%), la France (-10,0%) et l’Italie (-7,9%). L’Espagne enregistre en revanche une croissance (+11,3%).

 


Synthèse : F. B.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute