Économie SONDAGE SUR LA RELATION AVEC L’UNION EUROPÉENNE

L’appréciation positive des Algériens

  • Placeholder

Meziane RABHI Publié 03 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

L’enquête, qui fait partie d'une vague de sondages d'opinion menés dans huit pays partenaires du Voisinage Sud, a été menée en Algérie entre juillet et septembre 2021, auprès de 1 001 personnes consultées lors d'entretiens en face-à-face.

Après plusieurs années de baisse, la proportion des Algériens qui ont une opinion positive de l'Union européenne (UE) a augmenté de 21 points, atteignant les niveaux mesurés en 2017. 57% des personnes interrogées ont une image positive de l'UE. C’est ce qui ressort d’un sondage d'opinion publié récemment. L’enquête, qui fait partie d'une vague de sondages d'opinion menés dans huit pays partenaires du Voisinage Sud, a été menée en Algérie entre juillet et septembre 2021, auprès de 1 001 personnes consultées lors d'entretiens en face-à-face.

Les répondants ont été interrogés sur leur perception générale de l'UE et des valeurs auxquelles elle est associée, sur les relations de l'UE avec leur pays et sur l'impact du soutien financier de l'UE, y compris pour soutenir la réponse de leur pays à la crise du Covid-19. Les enquêtes examinent également les sources d'information préférées, la façon dont les gens perçoivent leur situation personnelle et la situation dans leur pays, et leurs attentes pour l'avenir. “En Algérie, le partenariat renouvelé avec l'UE pourrait être à l'origine de l'augmentation des perceptions positives.

Début décembre 2020, l'Algérie et l'UE ont entamé des pourparlers pour revoir leur accord d'association”, lit-on dans le rapport. Une majorité de répondants (61%) en Algérie pensent que l'UE entretient de bonnes relations avec leur pays, et 58% pensent que le soutien de l'UE à l'Algérie est efficace.

Interrogés sur le niveau de connaissance de l'UE, 70% des répondants algériens ont déclaré savoir ce qu'est l’UE, le pourcentage le plus élevé de tout le voisinage méridional. 64% des 25-39 ans et 63% des 15-24 ans ont une perception positive de l'UE, tandis que 70% de ceux qui sont encore aux études ont également une image positive de l'UE.

Les personnes interrogées au Maghreb sont les plus susceptibles de dire que ce qui représente le mieux l'UE est l’égalité, l'égalité des genres (70%), les droits de l'Homme (69%), la démocratie (68%), la paix et la sécurité (64%) et la liberté d'expression (64%). Ces caractéristiques sont toutes associées à l'UE en Algérie, l'égalité des genres arrivant en tête (64%), suivie de la démocratie (63%), des droits de l'Homme (62%), de la prospérité économique (62%) et de la paix et de la sécurité (61%).

L’enquête a été commandée dans le cadre du programme de communication EU Neighbours South pour aider à mieux comprendre la sensibilisation des citoyens de chacun des 10 pays du voisinage méridional à l'égard de l'UE et de ses initiatives et actions dans la région et au niveau local et à surveiller leur soutien et leurs perceptions de ces actions et du partenariat avec l'UE.

Le rapport de cette année a été mis à jour pour inclure une analyse plus approfondie tenant compte des environnements socio-économiques, politiques et culturels de différents pays. De plus, les questionnaires ont été examinés après des réunions et des correspondances avec toutes les délégations de l'UE (DUE) dans le voisinage méridional.

Le rapport est étayé par des fiches d'information par pays et des rapports d'analyse par pays pour chaque DUE. Le rapport présente les résultats de cette enquête, menée à l'automne 2021 et explore une série de questions, notamment, l’image et perceptions de l'UE, la sensibilisation aux programmes de coopération, l’avis des citoyens sur les relations de leur pays avec l'UE et l'utilisation des médias (grand public et en ligne). 61% des sondés estiment que l’Algérie entretient de bonnes relations avec l’Union européenne. 13% pensent le contraire.

Meziane RABHI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute