Économie HYDROCARBURES ET MINES

Les entreprises américaines invitées à investir en Algérie

  • Placeholder

Meziane RABHI Publié 06 Avril 2022 à 12:00

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab. © Archives Liberté
Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab. © Archives Liberté

Le  ministre  a  souhaité  voir  les  entreprises  américaines  participer  aux  prochains  appels d’offres que le secteur va incessamment lancer et bénéficier des avantages offerts par la nouvelle loi sur les hydrocarbures.

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a invité, hier, les entreprises américaines à investir dans les secteurs des hydrocarbures et des mines en Algérie, et à créer des partenariats mutuellement bénéfiques avec les entreprises algériennes, a indiqué un communiqué du ministère, cité par l’APS.

Mohamed Arkab s’est s'exprimé lors d'une rencontre tenue au siège de son département avec l'ambassadrice des États-Unis d’Amérique en Algérie, Mme Elizabeth Moore Aubin, a précisé la même source.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont abordé les relations bilatérales algéro-américaines dans le domaine de l’énergie et des mines qu’ils ont qualifiées d’“historiques et d’excellentes”, ainsi que les perspectives de leur renforcement. Ils ont réaffirmé leur “volonté pour la densification de la coopération en étudiant ensemble toutes les opportunités dans les industries pétrolières gazières, électriques et minières”, a ajouté le communiqué.

Mettant l’accent sur l’importance de la coopération et le partenariat stratégique liant les entreprises algériennes et américaines présentes en Algérie dans le domaine de l’énergie, Mohamed Arkab a présenté, à cette occasion, les opportunités d’investissement et de partenariat qu’offre le secteur, notamment dans l’exploration, le développement et l’exploitation des hydrocarbures.

À ce propos, le ministre a souhaité voir les entreprises américaines participer aux prochains appels d’offres que le secteur va incessamment lancer et bénéficier des avantages offerts par la nouvelle loi sur les hydrocarbures, a fait savoir le communiqué.

Il a, également, insisté sur la volonté de l’Algérie d’œuvrer davantage pour mieux valoriser ses ressources pour explorer et exploiter son riche patrimoine minier, invitant “les compagnies américaines à investir dans le domaine minier en Algérie et à créer des partenariats avec les entreprises algériennes mutuellement bénéfiques avec un transfert du savoir-faire et la formation”.

Les deux parties ont relevé aussi “les importantes opportunités de coopération et d’investissement existantes dans le domaine des énergies nouvelles et renouvelables (hydrogène), ainsi que dans le programme national du dessalement d’eau de mer sur le court et moyen termes, en souhaitant voir la participation des entreprises américaines à ce programme”.

L’ambassadrice américaine a, pour sa part, exprimé sa “satisfaction quant à la qualité des relations entre les deux pays et l’intérêt manifesté par les sociétés américaines, et la confiance qui caractérise les relations entre les entreprises des deux pays grâce à des partenariats équilibrés et solides”, a-t-on souligné de même source.  Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré, récemment à Alger, que l’Algérie “est un partenaire fiable et crédible” sur lequel “comptent les États-Unis” dans la région.

Le diplomate américain a déclaré, devant les chefs d’entreprise américains en Algérie, que les échanges commerciaux entre les deux pays seront portés à des niveaux beaucoup plus importants. “Nous envisageons d’augmenter nos échanges dans le commerce à 6 milliards de dollars dans un futur proche, contre 2,6 milliards actuellement”, a assuré Antony Blinken.

M. R.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 60 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  3. Déclaration d’Issad Rebrab

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute