Économie LES PAYS MÉDITERRANÉENS DANS LES CHAÎNES DE VALEUR MONDIALE

Les industries de niche offrent un potentiel de croissance

  • Placeholder

Meziane RABHI Publié 04 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Le Forum euro-méditerranéen des Instituts de sciences économiques (Femise) et le Centre pour l’intégration en Méditerranée (CMI) annoncent la publication de leur rapport analytique conjoint sur “l’après Covid-19 : opportunités de croissance, chaînes de valeur régionales et intégration en Méditerranée”.

Le rapport examine les opportunités post-Covid pour favoriser la croissance et approfondir la coopération régionale dans la région méditerranéenne, en se concentrant sur cinq pays du sud et de l’est de la Méditerranée (Algérie, Égypte, Jordanie, Maroc et Tunisie).

En trois chapitres thématiques, le rapport présente l’analyse sur la façon d’approfondir l’intégration UE-Med en donnant la priorité aux chaînes de valeur régionales (CVR), en améliorant les capacités de sécurité alimentaire, en renforçant et en numérisant le secteur de la santé, et en développant davantage le secteur pharmaceutique.

Le rapport analyse les récents changements dans les chaînes de valeur mondiales, caractérisés par une diversification et un raccourcissement, résultant du Covid-19 et de la prise de conscience d’une dépendance excessive aux biens intermédiaires importés d’Asie. Il affirme que les pays méditerranéens possèdent les atouts nécessaires, notamment la proximité géographique et culturelle, ainsi que des coûts de main-d’œuvre compétitifs, pour tirer parti de cette évolution.

Dans le même temps, le rapport suggère que les entreprises européennes ont tout intérêt à se tourner vers les pays méditerranéens pour leur fabrication et/ou leurs achats d’intrants, ainsi qu’à développer un marché régional euro-méditerranéen à plus grande échelle.

M. R.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute