L’Algérie profonde OPGI de Mascara

Des logements à livrer et des retards à rattraper

  • Placeholder

A. B. Publié 13 Mars 2022 à 09:21

© D.R
© D.R

Un quota de 4202 logements participatifs locatifs (LPL) sera distribué en juillet prochain, a annoncé Sabeur Mohamed, directeur général de l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de Mascara, lors d’un point de presse qu’il a animé en fin de semaine dernière. Cette opération viendra après celle de l’année dernière qui avait permis à 2390 souscripteurs à accéder à leur appartement, explique M. Sabeur. Ainsi, un total de 17 398 logements ont été construits, dont 14160 sont achevés a 100%, soit un taux de 81%, et 2 910 autres sont en cours de réalisation, soit 16%.

Néanmoins, il y a lieu à signaler qu’il existe encore de 168 logements dont les travaux sont à l’arrêt, a avoué M. Sabeur, précisant que le projet de 100 logements connaît un arrêt des travaux pour cause de problèmes techniques, tout comme le programme des 20 logements attribués à la commune de Menaoueur et qui n’a pas encore démarré, en l’absence de soumissions émanant des entrepreneurs, ainsi que 20 autres unités dont le chantier accuse un grand retard, dont la faute est imputée à la commission des marchés publics. Quant à “l’opération de réhabilitation des immeubles, elle a touché un nombre de 15 communes pour un montant de 5 milliards de centimes. 

Cette somme est consacrée aux travaux de ravalement et peinture de façades, réparation des colonnes montantes et diverses petites opérations”, a-t-il souligné. M. Sabeur a fait aussi part des créances non recouvrées : “Nous avons des créances impayées qui totalisent 42 millions de centimes.”

 


A. B.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute