L’Algérie profonde EL-KEURT (MASCARA)

Une ancienne commune partagée entre deux statuts

  • Placeholder

A. B. Publié 28 Janvier 2022 à 18:28

© D. R.
© D. R.

El-Keurt fait figure d’ancienne agglomération de la région des Béni Chougrane, et les natifs du troisième âge encore de ce monde lui attribuent l’étiquette de “vieux Mascara”.

Néanmoins, les contours de la fondation de la future capitale de l’Émir Abdelkader ont été transposés à quelques kilomètres de là, une opération qui a eu pour effet de donner naissance à deux localités distinctes, avec chacune son site, son histoire, son destin et sa population.

En dépit de son étiquette particulière, El-Keurt est restée trop longtemps sous la tutelle de Mascara faisant partie de ses principaux quartiers et ce avant d’être élevée au rang de commune à la suite du découpage administratif décidé à cette époque.

Dans ce contexte, la localité chavire entre deux statuts, celui de faire partie d’une zone urbaine eu égard à sa proximité du chef-lieu et celui de relever d’une zone rurale, compte tenu de l’environnement qui l’entoure, deux aspects qui trouvent en même temps leurs justifications au sein de la commune.

Additionnellement à ce constat, El-Keurt reste partagée entre la vocation d’une région industrielle et celle ayant trait à l’agriculture, car les deux vitrines sont exposées simultanément aux visiteurs et reflètent une part de vérité avec l’implantation sur son territoire d’une vingtaine d’unités de fabrication, de transformation et de conditionnement de divers produits industriels parallèlement à la disponibilité de milliers d’hectares de terre labourable qui font vivre des milliers de personnes. El-Keurt s'illustre car abritant le plus vieux cimetière de la région mais qui reste mal entretenu. 

La commune compte moins de 10 000 habitants répartis entre le centre urbain et les principaux douars que sont Ouled Bendaha, Ouled Benyerou, Hamamza, Mehanine et Melaitia. Pour encourager la fixation de ces populations dans ces sites, les élus de la commune appliquent le système de l’équilibre régional concrétisé par l’implantation sur place des projets susceptibles d’améliorer les conditions de vie des citoyens.

Ainsi, pour le renforcement de l’alimentation en eau potable de ces localités, la commune d’El-Keurt a réalisé les canalisations et un réservoir de 250 m3, et un terrain combiné est aménagé au douar Mehanine.

Quant au douar Ouled Bendaha, il a bénéficié des travaux d’aménagement de la voirie. Mais pour la concrétisation d’un centre d’enfouissement, la commune a retenu un site situé entre les plus importants douars pour une meilleure exploitation. 

À l’achèvement des travaux de cette importante opération, les populations de ces douars affichaient une commune satisfaction. Les autres opérations sont concentrées au centre de la commune, et les plus récentes s’articulent autour des travaux d’aménagement urbain de 3 cités, la réalisation d’une salle de lecture, l’extension du collège d’enseignement moyen par la construction de 3 nouvelles classes et les travaux de réalisation des vestiaires du stade communal. 

En matière de logements, le parc de la commune s’est enrichi de 51 unités LSP et d’un quota de 60 logements de remplacement dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire, au même titre que 30 locaux professionnels destinés aux jeunes chômeurs de la commune à titre de consolation. Mais la plus importante satisfaction est l’acquisition d'une sûreté urbaine implantée dans la commune pour assurer la sécurité des biens et des personnes de la circonscription.

 

A. B.

 

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute