Radar ACHAT DE BLÉ TENDRE

L’Algérie lance un nouvel appel d’offres

  • Placeholder

Farid BELGACEM Publié 13 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

■ Après avoir assuré des stocks stratégiques à même de garantir une sécurité alimentaire en cette période de grande crise, l’Algérie vient de lancer un nouvel appel d’offres pour l’acquisition de blé tendre.

C’est ce qu’a révélé hier le cabinet français Agritel, affirmant que “sur la scène internationale l’Algérie revient aux achats avec un appel d’offres en blé pour chargements mai et juin”.

Et si la même source ne précise pas encore l’origine de ces achats, il est clair que l’Algérie profite, actuellement, de la tendance baissière sur certains marchés, alors que, souligne Agritel, certains marchés “continuent d’afficher leur fermeté, conséquence du conflit sur le bassin mer Noire”.

Pour le moment, note la même source, les stocks mondiaux de blé s’élèvent à 278,42 millions de tonnes contre 281,41 millions de tonnes attendues.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 60 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  3. Déclaration d’Issad Rebrab

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute