Sports ALI FERGANI, EX-ENTRAÎNEUR NATIONAL

“Belmadi a commis des erreurs mais il doit rester”

  • Placeholder

Ahmed IFTICEN Publié 10 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Douze jours après l’élimination de la Coupe du monde contre le Cameroun, Djamel Belmadi n’a toujours pas pris de décision concernant son avenir à la tête de la sélection nationale algérienne.

Le capitaine emblématique de l’EN des années 80, Ali Fergani, estime que personne n’est en mesure de décider à la place de Belmadi concernant son avenir avec les Verts. Dans une déclaration à Liberté, l’ex-sélectionneur national indique que Belmadi est libre de prendre la décision qu’il juge raisonnable et ce, après avoir raté l’objectif primordial.

“Ça a été un échec total, sortir d’une Coupe d’Afrique catastrophique et enchainer avec une élimination en Coupe du monde n’est pas facile à digérer. C’est le cas de tous les algériens, pas uniquement Belmadi. Ceci dit, le choix est entre ses mains. C’est à lui de décider de poursuivre ou de démissionner”, a fait savoir Fergani.

L’ex-sélectionneur national a révélé avoir même contacté Belmadi juste après l’élimination face au Cameroun : “Personnellement, je l’ai contacté via le chargé de la communication de l’équipe nationale, pour lui faire savoir mon point de vue sur la situation. Nous savions tous que l’objectif de l’équipe nationale était de se qualifier à la coupe du monde. Belmadi est passé d’un exploit en remportant la CAN de 2019 à un double échec à la CAN 2022 et l’élimination de la Coupe du monde. Je sais qu’il est dans une situation délicate, mais c’est à lui de trancher.” Et d’ajouter : “Je suis sûr que Belmadi a même pensé à la démission.”

Actuellement chez lui au Qatar, Belmadi ne cesse de recevoir des messages de soutien de la part d’Algériens dont celle du président démissionnaire de la FAF, Charaf-Eddine Amara, qui le prie officiellement solliciter pour poursuivre sa mission : “Dans des situations pareilles, il faut démissionner. J’ai vécu une situation similaire lorsque j’étais entraîneur de la sélection nationale ou nous avons raté la qualification à la Coupe du monde face au Kenya. Le ministre de l’époque avait décidé de me radier à vie… Avec le recul, je me suis dit qu’il était préférable pour moi de démissionner après la CAN en Afrique du Sud.

Maintenant pour ce qui est du cas de Belmadi, personnellement je suis pour qu’il reste”, déclare Fergani, qui enchaîne : “Belamdi a commis des erreurs et il est pour quelque chose dans cette élimination.

Je ne veux pas rentrer dans les détails. Il a opté pour un schéma tactique qui a donné ses fruits contre le Cameroun au match aller, mais il ne devait pas jouer de la même manière à domicile. Il fallait jouer le deuxième match pour gagner, surtout que le Cameroun n’était pas aussi fort que nous le pensions. Il fallait également que son staff technique l’aide dans ce sens, ce qui n’a pas été le cas.”

Fergani s’interroge du reste sur les capacités de Belmadi à vouloir replonger dans la préparation d’une nouvelle équipe en prévision des prochaines échéances. “La continuité est toujours utile pour la sélection nationale? C’est à Belmadi de voir s’il a la force et l’énergie nécessaire de recommencer à zéro”, a-t-il conclu.

Ahmed IFTICEN

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute