Sports ÉQUIPE NATIONALE

Belmadi n’a pas encore tranché sur son avenir

  • Placeholder

Ahmed IFTICEN Publié 06 Avril 2022 à 12:00

© Zehani/Liberte
© Zehani/Liberte

Djamel Belmadi poursuivra-t-il ou pas sa mission à la barre technique de la sélection nationale ? C’est la question qui taraude les esprits des supporters des Verts depuis leur élimination de la Coupe du monde Qatar 2022 face au Cameroun en match de barrage (1-2).

Selon le chargé de la communication de l’équipe nationale, Salah Bey Aboud, Belmadi est toujours affecté et n’a pas encore tranché définitivement sur son avenir avec les Verts : “Je l’ai eu au téléphone hier (dimanche dernier, ndlr) Djamel Belmadi n’a pas encore digéré cette élimination. Il est encore en période de réflexion. à priori il a dépassé le choc de l’élimination de la Coupe du monde.

Il est maintenant dans une phase de bilan, pour revoir un peu tout ce qui s’est passé, non seulement par rapport au dernier match face au Cameroun, mais aussi tout au long de ses trois années passées avec l’EN.

Il y a certes une grande partie des Algériens, supporters, hauts responsables qui souhaitent que Belmadi poursuive sa mission avec l’équipe nationale. Mais il est encore affecté. Connaissant ses principes, l’aventure avec l’EN est visiblement terminée pour lui. Mais tout reste ouvert puisque lui-même a déclaré lors de sa dernière conférence de presse qu’il prendra un peu de temps pour décider définitivement de son avenir avec l’équipe nationale”, a révélé le chargé de communication des Verts.

Toutefois, le flou et l’instabilité qui règnent en ce moment au sein de Fédération algérienne de football n’arrange pas vraiment les choses et poussent plus l’entraîneur national vers le retrait que de le voir revenir à son poste. Belmadi est connu pour être la personne qui a toujours aimé garder un œil sur l’entourage dans lequel il exerce.

Le driver national, rappelons-le, était sur le point de tout lâcher en mars 2020, a la fin du mandat de l’ex-président de la FAF, Kheiredine Zetchi. Belmadi souhaitait à cette période voir Zetchi reconduit pour un nouveau mandat plutôt que d’avoir affaire à un nouveau président de la FAF. Belmadi n’avait qu’un seul objectif en tête, à savoir la qualification en Coupe du monde au Qatar, qui était d’ailleurs l’objectif de son contrat avec la Fédération algérienne de football.

Maintenant que l’objectif de la Coupe du monde n’est pas atteint, cela oblige forcément le sélectionneur national à revoir tout le travail qui a été réalisé durant ses trois années d’exercice. Belmadi sait pertinemment qu’il doit revoir en premier lieu son effectif, composé actuellement de plusieurs éléments (cadres) sur lesquels il ne pourra plus compter à l’avenir. Refaire un travail sur la base d’un nouveau groupe de joueurs demande certainement à réfléchir, et c’est ce que Belmadi appréhende probablement avant de décider de son avenir en sélection nationale.

Belmadi, il faut le souligner également, n’a reçu à ce jour aucune proposition officielle pour prolongation de contrat, si ce n’est le vœu du désormais ex-président de la FAF Amara.

Ahmed IFTICEN

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute