Sports YACINE BRAHIMI

“Garder tout ce qui est positif après cette élimination”

  • Placeholder

Sofiane MEHENNI Publié 11 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

■ L’ailier gauche de la formation qatarie Al- Rayyan, Yacine Brahimi, est revenu sur la dernière élimination des Verts de la Coupe du monde qui aura lieu du 21 novembre au 18 décembre au Qatar.

L’international algérien, vainqueur de la dernière Coupe arabe avec les A’, a indiqué : “J’ai parlé avec certains joueurs, ils n’arrivent pas à admettre. Ils n’arrivent pas à avaler en fait.” “Nous sommes éliminés de la CAN, de la Coupe du monde. Pour être franc avec vous, au début je n’y croyais pas.

À 1-0, sans prétention aucune, tout en respectant l’équipe du Cameroun, les joueurs qu’ils ont, je croyais qu’on était qualifiés. Ce n’est pas possible après tant d’années de travail. Mais c’est ça le football”, a fait savoir Brahimi dans une interview accordée au site sportif français Carré.

Brahimi (60 caps, 11 buts) a ajouté que cette désillusion ne doit pas affecter le moral du groupe, qui doit rebondir, selon lui, dans un avenir très proche. “Il faut garder la tête haute, pas trop remettre en question. Tu fais une série de 35 matchs sans défaite, tu es éliminé de la CAN, tu es éliminé de la Coupe du monde... tu peux tout remettre en question et continuer dans tes travers. Le plus important c’est de garder tout ce qui est positif, garder cette structure. Aujourd’hui, l’Algérie est solide, on a de très bons joueurs. Il faut prendre du recul, prendre des décisions rapides n’est pas toujours la meilleure des choses. J’ai été joueur, j’ai raté des matchs, jamais , je me permettrais de dire qu’il faut tout changer en sélection. La sélection appartient à l’Algérie. Je souhaite toujours le meilleur pour l’Algérie. On va continuer à se battre pour rebondir très vite.”

Il est à noter que Brahimi, qui a pris part à la CAN 2022 qui s’est tenue en janvier au Cameroun, après plus d’une année d’absence des rangs des Verts n’a pas participé aux deux matchs de barrage face aux Lions indomptables car l’ex-joueur du FC Porto n’a pas été convoqué par Djamel Belmadi, le sélectionneur national.

Sofiane M.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 60 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  3. Déclaration d’Issad Rebrab

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute