Sports LE HUIS CLOS MAINTENU DANS LES STADES D’ALGER

Incompréhensible et pénalisant pour nos clubs

  • Placeholder

Samir LAMARI Publié 09 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Le CRB et l’ESS, encore en lice en Ligue des champions d’Afrique, seront privés encore une fois de leur soutien numéro un.

Les espoirs nés jeudi d’une information largement diffusée dans la presse nationale faisant état d’une levée de la mesure du huis clos dans les stades de la capitale pour les matchs de football se sont vite évaporés hier suite à un communiqué du ministère de la Communication, qui a appelé “les médias, notamment les chaînes de télévision, à s’assurer de la véracité des informations et à vérifier leur source avant de les diffuser pour éviter de tomber dans le piège des fake-news”.

Certains médias, notamment certaines chaînes de télévision, avaient en effet diffusé jeudi une information ayant trait à l’ouverture des stades au public dans la wilaya d’Alger. Le ministère a souligné, dans un communiqué “la nécessité de vérifier les informations et leurs sources qui doivent être fiables et crédibles afin d’éviter la diffusion d’informations infondées qui représentent des fakes news.  Le ministère de la Communication a également mis en garde contre le risque de tomber dans le piège des fausses informations qui perturbent la tranquillité du public, en particulier les jeunes, et l’induisent en erreur, appelant ces médias au strict respect des règles d’éthique du métier”.

Rouverts dans tout le pays depuis l’amélioration de la situation sanitaire en ce début de la saison 2021-22, les stades de l’Algérois sont restés fermés pour des raisons foncièrement politiques. Sinon comment expliquer que le match Algérie-Cameroun a eu lieu le 29 mars dernier au stade de Blida avec une affluence maximale, qu’une projection télé a été organisée au stade du 5-Juillet avec une affluence record et partout en Algérie par ces mêmes autorités ?

Le maintien de cette décision arbitraire et illogique au moment où la pandémie est au plus bas et au moment où nos pays voisins ont rouvert complètement leurs stades est surtout pénalisante pour les deux clubs algériens encore en lice pour les coupes africaines, à savoir le CRB et l’ESS.

Sétifiens et Belouizdadis doivent en effet recevoir les 15 et 16 avril respectivement l’Espérance de Tunis et le Wydad de Casablanca pour le compte des matchs aller des quarts de finale de la Ligue des champions à huis clos donc au stade du 5-Juillet. Or, en attendant certes les rencontres retour, ces deux rendez-vous seront décisifs ; le soutien des supporters est très important, capital. Mais qui se soucie franchement encore de l’intérêt de nos clubs et du pays ?

SAMIR LAMARI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute