Liste des résultats

Publications et activité

  • À chacun sa prédiction

    L’échec des Verts à la qualification pour le Mondial 2022 au Qatar a produit une onde de choc au sein de la population algérienne et des instances du football. La désillusion est énorme et n’a d’égal que les immenses espoirs suscités par le sacre africain de 2019 en terre égyptienne.

  • © D. R.

    Passe d’armes entre Mouldi Aïssaoui et Charaf-Eddine Amara

    Mouldi Aïssaoui et Amar Bahloul contestent le caractère antistatutaire d’une décision arbitraire.

  • Les officiels de match perçoivent une partie de leur dû

    Restés impayés depuis au moins deux ans et après avoir élevé le ton ces derniers jours quant à leur dû, les arbitres, commissaires aux matchs et Covid Managers viennent de recevoir une bonne nouvelle.

  • © D. R.

    Le bureau fédéral divisé

    Le bureau fédéral de la FAF se retrouve divisé. D’un côté, les pro-Amara, à savoir Oukali, Benhamza, Laghouati, Medane et Touil et, d’un autre côté, les opposants : Bahloul, Gasmi, Maouche, Mansouri, Aïssaoui et Oumamar. Soit 6 contre 6. Une réunion du bureau fédéral est convoquée pour le 17 avril.

  • © D. R.

    Le cas Toual réglé

    Le litige entre le MC Alger et le gardien Athman Toual est définitivement réglé.

  • © D. R.

    Le CSC risque la défalcation de points

    Le poids écrasant de la dette et des litiges met en difficulté le club constantinois.

  • © D. R.

    Incompréhensible et pénalisant pour nos clubs

    Le CRB et l’ESS, encore en lice en Ligue des champions d’Afrique, seront privés encore une fois de leur soutien numéro un.

  • Altercation Amara-Aïssaoui

    La guerre entre le président démissionnaire de la FAF, Amara Charaf Eddine et les membres du bureau fédéral qui refusent de le suivre dans sa démarche continue.

  • LA FIFA somme le CSC de payer le Malien Mahamadou Traoré

    Dans une correspondance datée du 7 avril, dont Liberté détient une copie, la commission de discipline de la FIFA a accordé 30 jours au club du CS Constantine pour payer son ex-joueur le Malien Mahamadou Traoré la somme de 1,6 milliard de centimes sous peine d’interdiction de recrutement.

  • © Billel Zehani/Liberté

    Verdict de la FIFA le 21 avril

    Les réclamations formulées par les trois fédérations algérienne, égyptienne et marocaine, suite aux faits ayant marqué les rencontres Algérie-Cameroun, Sénégal-Égypte et RDC-Maroc, seront traitées lors de la session de la commission de discipline de la FIFA, prévue le 21 avril prochain.

  • © D. R.

    Amara-BF : c’est la guerre ouverte !

    Le bras de fer entre le président démissionnaire Charaf-Eddine Amara et les membres du bureau fédéral de la FAF continue. Ces derniers refusent son retour et maintiennent la réunion du 11 avril.

  • Amar Bahloul se positionne en vue des élections

  • © D. R.

    Le hors-jeu flagrant de Amara Charaf-Eddine

    La décision, contre toute attente, de Charaf-Eddine Amara de poursuivre ses fonctions jusqu’à l’organisation d’une assemblée générale ordinaire pour la présentation des bilans, moral et financier, et déposer sa démission, porte un sérieux coup à la crédibilité de la FAF.

  • © D. R.

    Une perte minimale de 9 millions d’euros

    En 2014, suite à la qualification des Verts au second tour du Mondial, la FAF avait encaissé une somme globale qui avoisine les 11 millions d’euros.

  • La Ligue interrégions a tranché

    La commission de discipline de la Ligue interrégions a finalement tranché dans l’affaire ABS-SMS.

  • Amara Charaf-Eddine veut jouer les temps morts !

    Le message de condoléances publié hier sur le site de la FAF suite au décès de Rachid Asma, président de la Ligue de football de la wilaya de Tizi Ouzou, révèle-t-il un changement dans la démarche du président démissionnaire Amara Charaf-Eddine ?

  • © D. R.

    Amara sacrifié, Belmadi cogite

    Alors que Charaf-Eddine Amara a été invité par les décideurs à se sacrifier pour absorber la colère populaire grandissante, Djamel Belmadi entretient le suspense. Décryptage.

  • Lavagne fixe un ultimatum de 10 jours à la JSK

    Dans un courrier envoyé hier à la direction de la JSK, l’ex-entraîneur, Denis Lavagne a fixé un ultimatum de 10 jours pour encaisser ses arriérés de salaires et primes de matches avant de saisir de nouveau la Fifa.

  • Gassama et la VAR pointés du doigt

    La FAF a annoncé jeudi, sur son site officiel, avoir adressé à la FIFA un recours sur l'arbitrage de la rencontre du barrage retour entre l'Algérie et le Cameroun (1-2), jouée mardi au stade Mustapha-Tchaker à Blida.

  • © Billel Zehani/Liberté

    Les raisons d’un fiasco

    Versatile, la vérité du football change au gré de la forme des joueurs et des choix tactiques. Force est de reconnaître aujourd’hui que tout n’a pas bien fonctionné à ce niveau-là, à commencer par la gestion de l’après-CAN 2019 par le coach Belmadi.

  • L'APN interpelle Sebgag

    Le député Hamid Aït Amar, président de la commission jeunesse et sport de l'Assemblée populaire nationale a interpellé hier le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag au sujet des incidents

  • © D.R

    La FAF rétropédale sur la désignation de l’arbitre Joshua Bondo

    Le président de la FAF, Charaf-Eddine Amara, a estimé à son retour à Alger que l’arbitre de la rencontre Cameroun-Algérie (0-1) comptant pour les barrages du Mondial 2022, le Botswanais Joshua Bondo

  • © D.R

    Le catenaccio payant de Belmadi

    “Nous allons devoir tenter des trucs jamais fait auparavant”, avait averti Belmadi, quelques jours après la déroute de la CAN.

  • © D. R.

    Kamel Mahoui, seul journaliste algérien présent à Malabo

    Le 17 mars dernier, la FAF avait porté à la connaissance de la presse nationale, dans un communiqué publié sur son site officiel, qu’”en raison du temps très court imparti au stage des Verts en Guinée équatoriale, aucune activité médiatique...

  • © D. R.

    Le CSC négocie un accord à l’amiable avec le Soudanais Shiboub

    En cas d’accord, la convention signée entre les deux parties sera envoyée à la FIFA pour suspendre la sanction d’interdiction de recrutement.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute