Sports KAÏS YAÂKOUBI

“Je ne regrette pas mon passage à la JS Saoura”

  • Placeholder

Ahmed IFTICEN Publié 11 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

L’élimination de la JS Saoura de la Coupe de la Confédération africaine de football sans atteindre les quarts de finale de la compétition n’a pas été sans conséquence pour le club de Béchar.

Celui qui a payé les frais de cette élimination est l’entraîneur tunisien, Kaïs Yaâkoubi, et ce, juste après la rencontre de la mise à jour du championnat national que la JSS a remporté sur un score sans appel de 5 buts à 0 contre le HB Chelghoum Laïd vendredi dernier Les deux parties sont parvenues à une rupture de contrat à l’amiable comme l’a annoncé le président du club, Mohamed Zerouati, sur le site officiel du club.

“Au bout d’une réunion de travail avec l’entraîneur Kaïs Yaâkoubi, et avec un accord commun, on a décidé de rompre notre relation de travail à l’amiable, sans le moindre problème. Cela fait partie de la vie des clubs et du monde du football, c’est tout ce que j’ai à dire de cette décision”, a fait savoir le premier responsable du club Engagé en septembre 2021, Kaïs Yaâkoubi a vécu depuis sa première expérience dans le championnat national en dirigeant le club sudiste.

Sous sa conduite, les Bécharis occupent provisoirement la place de dauphin avec deux match retards à disputer encore. “Au bout d’une discussion que j’ai eue avec les responsables du club, nous sommes arrivés à mettre fin à notre relation de travail. Nous avons également évoqué les deux prochains mois qui nous séparent de la fin de la saison, nous avons pesé le pour et le contre et nous sommes sortis avec l’idée qu’il y ait un changement dans l’équipe”, a fait savoir le technicien tunisien.

Et d’ajouter : “Je ne regrette pas mon passage à la JSS. Je sais que rien n’était parfait. Il y a varié une philosophie de travail que nous avons tous adoptée. Les responsables ont jugé que l’avenir était fait sans moi.”

“Personnellement, je suis satisfait du travail que j’ai accompli avec cette équipe où il y avait du bon et du moins bon. Les résultats sont là pour en témoigner. Nous n’avons pas à avoir honte de nos prestations. Il ne faut pas oublier que ce club est jeune. Au bout de quelques années seulement, la JSS rivalise avec les grands clubs sur le plan national et continental en disputant les différentes coupes africaines. Possible que mon travail soit jugé insuffisant”, a-t-il expliqué, tout en précisant sur son compte Twitter qu’il quitte le club en ayant fait que la JSS est “2e au classement général de Ligue 1 sans compter deux matches en retard. Meilleurs attaque et 2e meilleure défense du championnat national”.

Outre l'entraîneur principal, le contrat du préparateur physique, Rafik El-Oueslati, a été également résilié à l'amiable, sans préciser les raisons de cette séparation surprise à quelques jours du choc contre le leader, le CR Belouizdad, prévu mardi prochain au stade 20-Août de Béchar pour le compte de la 26e journée du championnat.

Pour rappel, la JS Saoura avait échoué dimanche dernier à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération en terminant à la 3e place du groupe B (10 pts) dominée par les Sud-Africains d'Orlando Pirates (13 points) devant les Libyens d'Al-Ittihad (11 pts).

Ahmed IFTICEN

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 60 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  3. Déclaration d’Issad Rebrab

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute