Sports COUPE DE LA CAF

La JSS doit gagner et espérer n “On va jouer notre match sans

  • Placeholder

Redaction Sportive Publié 03 Avril 2022 à 12:00

La JS Saoura, représentant algérien en Coupe de la Confédération africaine de la CAF, devra impérativement l'emporter aujourdhui en déplacement face aux Royal Leopards d'Eswatini (17h), pour espérer se qualifier aux quarts de finale de l'épreuve, à l'occasion de la 6e et dernière journée (Gr. B) de la phase de poules.

Les joueurs de l'entraîneur tunisien, Kaïs Yaâkoubi, battus à la surprise générale lors de la précédente journée à domicile par les Sud-Africains d'Orlando Pirates (0-2), sont appelés à sortir le grand jeu face à la lanterne rouge, qui aspire à boucler cette phase de poules sur une bonne note.

Toutefois, le représentant algérien (3e, 7 pts) n'a pas son destin entre ses mains, puisqu'il devra attendre le résultat de son concurrent direct pour la qualification, le club libyen Al-Ittihad (2e, 10 pts), en appel à Johannesburg pour défier le leader Orlando Pirates (12 pts), qualifié avant cette ultime journée.

Même en cas de victoire, cumulée à un match nul des Libyens en Afrique du Sud, sera synonyme d'élimination pour les gars de Béchar, qui doivent non seulement gagner à Mbombela stadium à Nelspruit (Afrique du Sud) mais également attendre et espérer un succès d'Orlando Pirates à domicile. Les Bécharis qui croient toujours au miracle de passer en quarts de finale de la compétition pour la première fois de leur histoire sont bien décidés de s'imposer en déplacement.

Sur le plan de l'effectif, la JSS bénéficiera du retour de suspension de trois joueurs clés : Aboubakeur Imad, Mohamed Amrane, et Adel Bouchiba. En revanche, le club béchari devra se passer des services du milieu de terrain Belaïd Hamidi, suspendu pour cumul de cartons. En cas de qualification, la JS Saoura sera fixée sur son adversaire en quarts de finale, le mardi 5 avril, à l'occasion du tirage au sort prévu au siège de la CAF au Caire (Égypte) à partir de 14h00 (heure algérienne).

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute