Sports APRÈS L’AMÈRE ÉLIMINATION FACE AU CAMEROUN

Les Verts se consolent dans leurs clubs

  • Placeholder

Ahmed IFTICEN Publié 04 Avril 2022 à 12:00

© D. R.
© D. R.

Les internationaux algériens reprennent difficilement leur vie en club.

L'élimination cruelle de la sélection nationale algérienne du Mondial Qatar 2022 au stade Tchaker de Blida, dans les dernières secondes de la partie face au Cameroun (1-2), n’a pas été sans conséquences pour les joueurs algériens.

Effondrés et inconsolables juste après le coup de sifflet final de la partie, les joueurs ont eu du mal à tourner la page et reprendre normalement le cours de leur vie avec leurs clubs. La plupart d’entre eux, à l’image du capitaine Riyad Mahrez ou encore d’Aïssa Mandi, et de Saïd Benrahma, pour ne citer que ceux-là, ont exprimé leur déception et présenté leurs excuses aux supporters algériens via des messages publiés sur leurs les réseaux sociaux.

Du côté de Brest, le milieu de terrain offensif, Youcef Belaïli, a failli provoquer toute une polémique, en rejoignant tardivement son club brestois. Un retard qui n’a, d’ailleurs, pas été du goût de son entraîneur Der Zakarian.

Ce dernier, qui préparait le match contre Montpellier, s’est retrouvé dans l’obligation de jouer sans son international algérien, évoquant même l’absence de Belaïli en conférence de presse qui a précédé la rencontre contre Montpellier pour dire que le joueur est resté injoignable sans donner signe de vie.

Ce qui n’a, d’ailleurs, pas été sans conséquences pour le joueur qui n’a pas été retenu pour le match d’après. En Premier League, Pep Guardiola était également dans l’obligation de se passer de son buteur Riyad Mahrez. Ce dernier, très affecté par l’échec de l’EN n’a pas été concerné lors de la victoire de son équipe face à Burnley 2-0, samedi dernier.

Mahrez s’est contenté du banc de touche, très affecté. “Mon cœur est déchiré et je ne sais pas trop comment je peux me remettre de cet échec... Quand je pense à ce qui s’est passé, mon premier sentiment est une profonde tristesse”, avait écrit la veille Mahrez. De son côté, le jeune Ramiz Zerrouki a failli essuyer une lourde défaite avec son club.

Alors que le joueur n’a pas encore digéré l’élimination du Mondial, l’équipe où évolue Zerrouki a été menée face Eindhoven durant la majeure partie de la rencontre, mais Twente a égalisé à la fin de la rencontre. Score final 3-3. Par ailleurs, le latéral droit Youcef Atal a été l’auteur d’une passe décisive avec l’OGC Nice lors du match disputé contre Rennes.

Lors de cette confrontation, Atal a été à l’origine de l’unique but de son équipe en délivrant une passe décisive à son compatriote Andy Delort, qui a offert l’avantage à son équipe, avant que Rennes n’égalise à la 78e minute pour terminer le match sur un score nul.

Ahmed IFTICEN

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute