Sports AFFAIRE DU MATCH ALGÉRIE-CAMEROUN

Verdict de la FIFA le 21 avril

  • Placeholder

Samir LAMARI Publié 07 Avril 2022 à 12:00

© Billel Zehani/Liberté
© Billel Zehani/Liberté

Les réclamations formulées par les trois fédérations algérienne, égyptienne et marocaine, suite aux faits ayant marqué les rencontres Algérie-Cameroun, Sénégal-Égypte et RDC-Maroc, seront traitées lors de la session de la commission de discipline de la FIFA, prévue le 21 avril prochain.

C’est la FIFA qui a informé mardi les fédérations concernées du lancement de cette procédure disciplinaire. L’information a été du reste confirmée par les deux fédérations algérienne et égyptienne à travers leur site officiel et les réseaux sociaux.

“La Fédération algérienne de football informe que la réclamation qu’elle a introduite auprès de la FIFA sera soumise à la Commission de discipline pour examen et décision le 21 avril 2022. Pour rappel, cette réclamation concerne le match retour de barrage de la Coupe du monde-Qatar 2022 ayant opposé l’Algérie au Cameroun le 29 mars dernier à Blida”, a indiqué la FAF sur son site officiel.

Le 31 mars dernier, la FAF avait annoncé avoir “introduit auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA) un recours à l’encontre de l’arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat du match retour de barrage Algérie-Cameroun, disputé le 29 mars 2022 au stade Chahid-Mustapha-Tchaker de Blida.

La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et l’impartialité de l’arbitrage. La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun”.

Que se passera-t-il exactement le 21 avril prochain ? En fait, le jury disciplinaire de la FIFA va recueillir d’ici là tous les rapports des officiels de match Algérie-Cameroun qui a eu lieu le 29 mars dernier au stade de Blida (Mustapha-Tachaker), qui s’est soldé par la victoire des Camerounais (1-2). Il y a donc les rapports de l’arbitre, du délégué du match, de l’inspecteur des arbitres et du délégué à la sécurité.

Le rapport de l’arbitre Gassama Bakary a mentionné des jets de projectile après le refus du but de Slimani. La commission de discipline va certainement infliger une amende ou une sanction de huis clos à la FAF.

Pour ce qui de la demande de la FAF de “rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et l’impartialité de l’arbitrage”, cela dépendra de l’appréciation du commissaire aux arbitres et éventuellement du rapport complémentaire de la commission fédérale des arbitres de la FIFA, présidée par le fameux Pierluigi Collina.

Si elle est positive, la FAF ne gagnera rien dans l’affaire. Si elle est négative, Gassama sera écarté pour le prochain Mondial pour lequel il est présélectionné. Sachant que les erreurs flagrantes d’arbitrage ont largement influencé sur le résultat du match, la commission de discipline a toute latitude de faire rejouer la rencontre. Attendons pour voir !

SAMIR LAMARI

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute